Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 16:10

 

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

Francis Huster « Albert Camus : Un combat pour la gloire » - Ed. Le Passeur

FRANCIS HUSTERCe livre se présente comme un vaste monologue, sorte de testament imaginaire que nous aurait légué Camus. "Je suis revenu de la mort pour parler aux générations futures. Parce que je ne veux pas qu’on leur mente. Et qu’elles subissent ce que nous avons dû souffrir, comme un aboutissement logique". C’est donc véritablement Camus (1913-1960) qui se raconte ici à travers Francis Huster. On observe ainsi l’auteur du Mythe de Sisyphe méditant sur sa vie et la société de son temps au fil des thèmes qui parcourent son œuvre : la justice, la politique, la religion, son enfance, l’Algérie, le terrorisme, le nazisme, la France de Vichy, l’artiste, Dieu, la liberté, la révolte, le nihilisme… Le comédien, qui partage avec l’écrivain la passion du théâtre et qui a adapté avec succès La Peste sur scène, nous fait redécouvrir cette voix essentielle penchée sur le destin de l’humanité.

 

 

« Film noir » de Dimitris Stefanàkis – Ed. Viviane Hamy

FILM NOIR DIMITRIS STEFANAKISQui fut Basil Zaharoff ? Un marchand d'armes d'origine grecque, un financier redoutable, un espion ? Tout cela et bien plus, probablement. Une figure de l'ombre, machiavélique, manipulateur, qui sut infléchir le cours de l'Histoire, simplement pour assouvir son goût du pouvoir allié à l'argent. Paris, veille de la Seconde Guerre mondiale. Au Café de la Paix, un jeune journaliste, Philippe Thébaut, rencontre quotidiennement Miguel Tharabon, un vieil anarchiste espagnol ami de Basil - décédé trois ans auparavant -, et objet de tous leurs entretiens. Obsédé par les histoires extravagantes qui auréolent l'aventurier génial, il entend faire la lumière sur le personnage. Au fil des rendez-vous, il prend la mesure de l'influence du Grec sur les événements politiques et diplomatiques qui jalonnèrent les années 1880 à 1930, et fait émerger une autre facette, inattendue et capitale : sa passion, exclusive, inconditionnelle et clandestine pour Maria del Pilar, duchesse de Marchena, mariée contre son gré à un Bourbon d'Espagne fou. Fresque historique aux allures de roman d'espionnage, Film noir multiplie les éclairages sur les zones d'ombre de celui que la presse de l'époque avait surnommé "L'Agent de la mort". Et dessine le portrait paradoxal d'un intrigant des plus charismatiques, engendré, littéralement, par les soubresauts d'une Europe et d'un monde dirigés par les grandes puissances trop sûres d'elles pour voir se profiler le déclin des empires coloniaux qu'annonce le XXème siècle... En suivant les stratégies mégalomanes de Basil, le lecteur, fasciné, touche du doigt le processus inéluctable de l'Histoire.

 

 

« Le diable s'habille en Voltaire - Voltaire mène l'enquête » de Frédéric Lenormand –Ed. JC Lattès

FREDERIC LENORMANDVoltaire a enfin trouvé un adversaire à sa mesure : le diable en personne ! Belzébuth sème des cadavres à travers Paris, au point que l'Eglise, soucieuse d'éviter tout scandale, fait appel au célèbre philosophe pour mener une enquête discrète. Dans un Paris des Lumières encore très empreint de croyances irrationnelles, où vampires, démons et morts-vivants semblent se promener à leur gré, qui d'autre envoyer sur leurs traces qu'un philosophe connu pour ne croire en rien ? Il ne reste plus à Voltaire qu'à montrer ce que peut la philosophie contre la superstition.

 

 

« Berenice 34-44 » d’Isabelle Stibbe – Ed. Serge Safran Editeur

BERENICE1934. Bérénice, adolescente juive, entre au Conservatoire contre la volonté familiale. La jeune fille, au prénom prédestiné, entame sa formation théâtrale dans la classe de Louis Jouvet. Sa vie est désormais rythmée par l’apprentissage des plus grands rôles du répertoire, elle croise Jean Gabin, Jacques Copeau, Jean-Louis Barrault… Admise à la Comédie-Française, Bérénice de Lignières devient une comédienne de renom. La montée du fascisme en Europe, les tensions politiques en France, les rivalités professionnelles, les intrigues amoureuses, rien n’entache le bonheur de Bérénice. Mais au tout début de l’Occupation, avant même la promulgation des lois raciales, la maison de Molière exclut les Juifs de sa troupe. La brillante sociétaire, qui avait dissimulé ses origines, est alors rattrapée par son passé. Sous les ors et les velours de la Comédie-Française, au cœur du Paris de l’Occupation, vont se jouer les actes d’un drame inédit : celui d’une actrice célèbre prise au piège d’une impitoyable réalité. Une trajectoire captivante de femme et d’artiste qui rend justice, à sa façon, aux destins brisés par la folie meurtrière de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

« Françoise Giroud vous présente le Tout-Paris » - Ed. Gallimard

FRANCOISE GIROUD« Les textes réunis ici ont un demi-siècle d'âge, ce qui devrait les disqualifier. Les articles sont vite écrits pour être vite lus et oubliés. Mais ceux-ci ont lancé, en leur temps, un genre, le Portrait, qui n'existait pas dans la presse française. J'en avais découvert le modèle dans The New Yorker sous la plume souveraine de Janet Flaner, et j'avais pensé : "Voilà quelque chose que je saurais faire peut-être." Alors, quand le directeur de France Dimanche m'a dit : "Il me faut un papier de vous chaque semaine, vous avez une idée ?" J'ai répondu : "Oui. Un portrait dans l'actualité." Et c'est parti. " " Percer l'homme ou la femme sous les masques de la notoriété, discerner le vrai talent qui va éclater du faux génie en vogue, c'est très amusant. » Et c'est ce que nous propose Françoise Giroud à travers les portraits de personnalités telles que François Mitterrand, Christian Dior, Joseph Kessel, Gérard Philippe, Edith Piaf. Et une cinquantaine d'autres.

 

 

Jeanne et Tristan Auber « Bonjour jeune beauté ! » - Ed. Bayard

JEANNE ET TRISTAN AUBERIls ont enfin décidé de s'en parler, de partager leurs souvenirs, leurs émotions et leurs blessures, sur ces vingt années de vie avec Julie, leur fille aînée, porteuse d'une anomalie génétique rare, source de handicaps multiples. A l'occasion d'un déplacement professionnel, le couple s'échange des lettres, une correspondance s'instaure, les récits se mêlent : le jour de la naissance ; les crises parfois violentes ; les consultations répétées et souvent désespérantes ; les courriers adressés à tant de spécialistes, tant d'institutions et les pages écrites en secret. Quelques belles rencontres enfin, comme celle de ce médecin qui le premier sut accueillir Julie par un : "Bonjour, jeune beauté !" Le témoignage d'une famille debout, mais au prix d'une lutte quotidienne épuisante, qui interroge la société tout entière sur sa capacité à regarder autrement la déficience intellectuelle.

 

 

Valérie Expert

 

« Petite bibliothèque de poésie - 12 volumes » - Ed. Gallimard / Télérama

BIBLIO POESIE« À côté des anthologies traditionnelles de la poésie française qui offrent un panorama d'ensemble, regroupant de nombreux poètes représentés par quelques poèmes, la Petite bibliothèque de poésie ici proposée instaure une autre approche. Il s'agit d'un parcours, du XVe au XIXe siècle, en compagnie de ceux qui ont inventé, transformé, célébré, bousculé la langue et le chant poétiques. Choix bien sûr non exhaustif, mais à coup sûr dynamique, éclairant, qui s'en tient à une suite d'auteurs essentiels, en consacrant à chacun un livret particulier afin de mieux respecter son génie propre. De François Villon à Arthur Rimbaud, avec Charles d'Orléans, Maurice Scève, Pierre de Ronsard, Théophile de Viau, Jean de La Fontaine, Marceline Desbordes-Valmore, Victor Hugo, Gérard de Nerval, Charles Baudelaire et Paul Verlaine pour jalons, c'est une polyphonie de voix singulières qui se fait entendre ; c'est l'expression d'une langue commune qui, pourtant, conjugue des tonalités différentes, des accents inédits, des pensées souvent contraires.» André Velter et Fabienne Pascaud.

 

 

KatiaChapoutier « Lost in Jérusalem » - Ed. Le Passeur

KATIA CHAPOUTIERPrenez une jeune femme normale, parisienne, blogueuse, réalisatrice, mère de famille, amante et amie. Curieuse du monde et des autres, mais pas particulièrement calée en histoire des religions et encore moins en sciences politiques. Faites-lui une petite valise rose et lâchez-la dans Jérusalem, avec sa fille de 5 ans qui n’a ni sa langue ni son esprit d’à propos dans sa poche. Que comprend-on de cette ville quand on n’en a pas les codes ? Quelles rencontres peut-on faire quand on se promène librement avec sa candeur en bandoulière ? Qu’apprend-on sur soi-même quand on évolue dans le plus grand bain de spiritualité au monde ? Entre chroniques rieuses et carnet de route, Lost in Jérusalem offre un regard décomplexé sans être simpliste sur la ville trois fois sainte. De quoi émouvoir les amoureux de Jérusalem, passionner ceux qui envisagent de s’y rendre et donner envie aux voyageurs immobiles qui préfèrent lire pour s’évader autrement

 

 

« Limonov » d’Emmanuel Carrère – Ed. Folio

LIMONOVLimonov n'est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l'underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d'un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l'immense bordel de l'après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d'un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement.

 

 

« Il vous choisit » de Miranda July – Ed. Flammarion

MIRANDA JULYA l’été 2009, Miranda July travaille au scénario de son second film, une œuvre attendue et qu’elle peine à achever. Durant ses pauses-déjeuner, elle se met à lire frénétiquement le PennySaver, le journal de petites annonces que tout le monde trouve dans sa boite aux lettres aux États-Unis. Qui est la personne proposant une « grande veste en cuir, 10$ » ? Le découvrir devient soudain une priorité – ou au moins, un très bon moyen d’oublier le scénario. En compagnie de la photographe Brigitte Sire, July sillonne Los Angeles à la rencontre de vendeurs du PennySaver sélectionnés au hasard. Elle découvre à cette occasion treize univers profondément singuliers et émouvants qui exerceront sur son film comme sur elle-même une influence inattendue. Ce livre mêlant avec élégance récit, entretiens et photographies, le tout agrémenté de spontanéité décalée et d’humour pince-sans-rire, est à la fois un autoportrait de l’artiste et une description de l’autre face de l’Amérique, celle de la solitude et du besoin de communiquer malgré tout.

 

 

« L'automne des femmes arabes » de Djemila Benhabib – Ed. H&O

DJEMILA BENHABIBAu printemps 2012, Djemila Benhabib a fait plusieurs séjours au Caire et à Tunis. Avec curiosité et passion, elle s'est imprégnée du quotidien des habitants de ces deux capitales et a partagé leurs préoccupations. Là-bas, elle a pu voir l'histoire en marche, celle de deux grands pays que de courageuses insurrections populaires ont débarrassés de leurs dictateurs. Au cœur du combat pour l'avènement de véritables démocraties dans le monde arabe et musulman, deux batailles décisives sont en train de se dérouler. L'une pour la liberté des femmes; l'autre pour la séparation des pouvoirs politique et religieux. En Tunisie comme en Egypte, les victoires électorales de l'islamisme politique mettent en péril des acquis laïques et progressistes obtenus de haute lutte par le passé. Alors, d'où viendra la lumière ? Djemila Benhabib, avec d'autres, en est convaincue: ce sont les femmes qui achèveront les révolutions du printemps arabe. Voici un livre sensible et lucide qui nous fait découvrir les aspirations de millions de femmes et d'hommes qui ne souhaitent rien d'autre que l'égalité et la justice.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires