Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 16:10

 

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

« Le train fait son cinéma » de Georges Di Lallo et Patrick Brion – Ed. Riveneuve

TRAIN CINEMADeux passionnés de cinéma entreprennent ici de dresser un panorama sous forme d’hommage au train tel qu’il est représenté à travers l’histoire du cinéma. Une investigation richement illustrée (photographies extraites de films, affiches d’époque, etc), qui explore la mise en scène filmique du western par exemple, de la littérature, ou plus particulièrement du polar, toujours en prenant comme angle d’analyse la présence du train. On croisera au fil de cet ouvrage très documenté de grands noms comme ceux de Hitchcock, David Lean, Sergio Leone. Autant de maîtres qui ont su faire du train au cinéma un personnage de premier plan.

 

 « 500 questions et défis coquins » - Coffret Ed. Solar

500 QUESTIONS COQUINS500 questions et défis en 7 thèmes : Langues de l'amour, Le corps dans tous ses ébats, Voyages culturels, Un peu de culture, Objets de culte, Délier les langues, Jeux de rôles.

 

 

« La vraie histoire des infirmières » de Philippe Duley – Ed. Chronique

INFIRMIERESL'histoire du métier d'infirmière est retracée depuis ses origines. De la réalité à la fiction, de l’adulation au fantasme, l'image que renvoient les infirmières dans la société est examinée notamment à travers la place accordée dans la littérature et au cinéma.

 

 

 

« Il était une fois en France, Tome 6, La terre promise » - Ed. Glénat

IL ETAIT UNE FOIS EN FRANCEJuillet 1949. Joseph Joanovici comparaît devant la Cour de Justice de Paris pour collaboration. Son avocat est optimiste : les jurés lui pardonneront d’avoir fait fortune sur le dos des nazis, quand ils verront le nombre de Juifs qu’il a sauvés ! Monsieur Joseph lui aussi veut encore croire qu’il pourra se faire oublier, peut-être même trouver refuge en Terre Promise... C’est sans compter sur la haine tenace du juge Legentil, qui suivrait son ennemi intime jusqu’en enfer si cela lui permettait de faire triompher la justice.

 

 

« Les Alsaciens, une région dans la tourmente (1870-1950) » de Claude Muller et Christophe Weber – Coffret - Ed. Les Arènes

LES ALSACIENSEntre 1870 et 1950, les Alsaciens ont subi trois conflits européens et changé autant de fois de nationalité. Française en 1870, puis allemande avant de redevenir française en 1918, l’Alsace subit de plein fouet l’annexion nazie en 1940. 100.000 Alsaciens sont incorporés de force dans l’armée du IIIe Reich, beaucoup ne sont pas revenus. Déchirée entre la France et l’Allemagne, aucune région française n’a connu autant de bouleversements et de revirements. Ce coffret contient le livre, un livret d’expressions et proverbes en alsacien.

 

 

« Azimut – Tome 1 - Les aventuriers du temps perdu » Dessins de Jean-Baptiste Andreae, Scénario Wilfrid Lupano – Ed. Vents d’Ouest

AZIMUTQuelque part dans le vaste capharnaüm des mondes possibles, il en existe un où,  plus qu'ailleurs, on reste profondément outré par l'idée de la vieillesse et de son issue tragique : la mort.Mais a-t-on la possibilité d'y échapper ? Ailleurs peut-être pas, mais dans ce monde-là, il est permis de le penser. C'est en tout cas la théorie du vieux professeur Aristide Breloquinte, qui occupe son temps à étudier les caprices du temps à bord du Laps, son navire laboratoire. C'est aussi l'avis de la belle Manie Ganza, qui semble convaincue que le temps, c'est de l'argent, et même des espèces sonnantes et trébuchantes. Chimère ! Diront certains. Non-sens diront les autres. Et puisqu'on parle de non-sens, signalons tout de même ce fait étrange : depuis quelques temps déjà, on a perdu le pôle nord. Ça n'a probablement rien à voir… Ou alors, c'est tout l'inverse.En compagnie d'une myriade de personnages fantastiques que n'aurait pas reniés Lewis Carroll, embarquez pour un fabuleux voyage qui vous emmènera tout autant dans les sphères éthérées de l’imagination qu'au cœur des préoccupations existentielles humaines.

 

 

« Les aventures de Lucky Luke d’après Morris, Tome 5, Cavalier seul » Textes de Daniel Pennac et Tonino Benacquista, Illustr. Achdé – Ed. Dargaud

LUCKY-LUKE-copie-1.jpgDans Cavalier seul, 5e tome des Nouvelles aventures de Lucky Luke, Pennac, Benacquista et Achdé annoncent... la séparation des Dalton ! Ce 5e épisode des Nouvelles aventures de Lucky Luke s'ouvre sur un énième coup raté des Dalton. Mais, cette fois, Jack, William et Averell décident de destituer Joe et de faire cavalier seul. Chacun des frères partira de son côté, et celui qui, le premier, gagnera un million de dollars sera le nouveau chef des Dalton. Ce 5e album des Nouvelles aventures de Lucky Luke est digne des meilleurs Morris et Goscinny ; une BD qui fera rire petits et grands.

 

 

« Phil Perfect – L’Intégrale » de Serge Clerc - Ed. Dupuis

PHIL PERFECTPour la première fois en Intégrale, les récits, illustrations et dessins que Serge Clerc a réalisés autour de son emblématique personnage Phil Perfect sont enfin réunis. De la première aventure de Phil Perfect dans Rock & Folk à la dernière histoire publiée dans Heavy Metal, c'est tout un pan de l'histoire de la bande dessinée contemporaine qui nous est conté. En revisitant le concept de ligne claire sur fond de rock'n'roll et de clins d'oeil au polar, Serge Clerc a inventé un style résolument moderne, adulte et engagé.

 

 

« Le jeune Albert » d’Yves Chaland, Edition Luxe, - Les Humanoïdes Associés

JEUNE ALBERTParues dans Métal Hurlant à la fin des années 1970, les aventures du Jeune Albert ont marqué des générations de lecteurs et d’auteurs, fascinés par le talent d’Yves Chaland, aujourd’hui considéré comme un des grands représentants de la ligne claire en bande dessinée. Avec cette édition luxueuse, en format à l’italienne, les fans de Chaland vont pouvoir redécouvrir un personnage depuis trop longtemps absent des rayons des libraires.

 

 

« Les paysans - Récits, témoignages et archives de la France agricole (1870-1970) » de Philippe Madeline et Jean-Marc Moriceau - Ed. Les Arènes

LES PAYSANSEntre 1870 et 1970, les paysans ont vécu une révolution sans précédent. En quatre générations tout a changé. En 1900, près d’un Français sur deux travaillait dans les champs. Aujourd’hui, les agriculteurs sont moins de 3 % mais nourrissent 60 millions de Français et exportent dans le monde entier. Cet album leur rend hommage. Retrouvés dans les greniers des familles paysannes, une centaine de documents sont reproduits à l’identique. Ces traces d’Histoire, pour la première fois accessibles, constituent des archives vivantes et uniques. Elles sont nos racines. Grâce à elles, le passé ressurgit avec une force exceptionnelle.

 

 

 

Jean-Paul Collet

Libraire – La Boucherie - Paris

 

« Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B » de Jacques Tardi – Ed. Casterman

TARDINous nous étions battus, mon mécano et moi. Nous avions reçu l'ordre de détruire l'ennemi. Nous avions obéi... Oui, nous nous étions battus, et ce 22 mai 1940, un mercredi, douze jours après l'offensive, au petit matin, à l'orée d'un bois, nous venions d'être faits aux pattes. C'était à Mons-en-Chaussée, près de Péronne, dans la Somme. Mon père avait été blessé dans ce coin, vingt-cinq ans plus tôt. Moi, j'avais vingt-cinq ans et je venais de recevoir comme un coup de massue derrière la tête.

 

 

« L'accordéon quelle histoire ! » de Philippe Krümm – Ed. Parigramme

ACCORDEONLe mythique " piano à bretelles ", créé pour imiter la voix humaine, a fait danser plus d'un couple et tourner plus d'une tête. Mais qui sait aujourd'hui que l'accordéon a grandi dans les bras de demoiselles en crinolines au me siècle, pour continuer sa carrière aux mains d'immigrés italiens, inventant avec les Auvergnats la valse musette ? Qui sait encore qu'il s'est installé en territoire zoulou ou qu'il est parti à la conquête de l'Ouest ? Pendant ce temps, son cousin le bandonéon, né en Allemagne, devenait la voix du tango en Argentine...

 

 

« Dress code, le bon vêtement au bon moment » de Maxime Donzel et Géraldine de Margerie - Ed. Robert Laffont

DRESS CODENous savons tous que l’habit ne fait pas le moine… mais qu’il y contribue. Et parfois, nous nous trouvons démunis devant notre penderie. Pas de panique. Dress Code est là pour nous rhabiller de la tête aux pieds. Comment se vêtir quand on a eu une promotion ? Comment s’habiller pour faire son coming out ? Comment s’accoutrer pour dormir ? Comment se saper à un enterrement ? Avec Dress Code, chacun trouvera la tenue appropriée à chaque situation. Des descriptions hyperdétaillées, une analyse pop-sociologique poussée, portée par un humour ravageur : Géraldine de Margerie reprend, avec Maxime Donzel, les clés du succès du Dictionnaire du look. Les superbes photos d’Olivier Marty mettent en scène un modèle féminin et un modèle masculin dans toutes les situations de la vie, souvent rocambolesques. À la fois précis et drôle, pédagogique et fantaisiste, fourmillant d’informations et de « trucs de modeux » très utiles et tout à fait dérisoires, Dress Code est unique en son genre. Comme quoi l’humour et la mode ne sont pas toujours incompatibles

 

 

 « Sauver Paris : Mémoires du consul de Suède (1905-1944) » de Raoul Nordling– Ed. Payot  poche

RAOUL NORDLINGSi Paris est toujours Paris, c'est à Raoul Nordling (1881-1962) que nous le devons. Cet homme était en effet le consul général de Suède, en poste à Paris à l'été 1944, alors que Hitler avait ordonné la destruction de la ville. Les cinéphiles se rappellent Orson Welles dans Paris brûle-t-il, qui joue le rôle de Nordling. Ce dernier négocia avec le général von Choltitz la libération de milliers de prisonniers politiques, puis le non-respect des ordres d'Hitler, et enfin, cette fois avec les gaullistes, un cessez-le-feu qui permit à vingt mille soldats allemands de quitter Paris. Il intervint également pour sauver Alexandre Parodi et d'autres représentants de De Gaulle, arrêtés boulevard Saint-Germain et promis à une mort certaine. Ses Mémories sont un document de première importance qui permet de mieux comprendre ce que furent les journées de la libération de Paris en août 1944

 

 

« Les dix droits du lecteur » de Daniel Pennac – Ed. Gallimard Jeunesse

DANIEL PENNACPour fêter les 40 ans de Gallimard Jeunesse, retrouvez les dix droits du lecteur énoncés par Daniel Pennac : le droit de ne pas lire, le droit de sauter des pages, le droit de lire n'importe quoi mis en scène dans des pop-up créés par Gérard Lo Monaco. Dix scènes joyeuses et colorées qui symbolisent les grandes références de la littérature d'aventure : Vingt Mille Lieues sous les mers de Jules Verne, Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, Robinson Crusoé de Daniel Defoe, Le Livre de la jungle de Rudyard Kipling. Ou comment redécouvrir le monde des contes, des jouets, du cirque et des grands exploits tout autour du monde.

 

 

« Péplum, l'antiquité spectacle » d’Hélène Lafont-Couturier – Ed. Fage

PEPLUMDans la capitale des Gaules, croiser Antiquité et histoire du cinéma relève de l'évidence. Dès avant 1900, l'un des tout premiers péplums est réalisé par les établissements Lumière. De ce court-métrage de 45 secondes, le public nombreux, qui découvrait Néron essayant des poisons sur des esclaves, fut bouleversé. Depuis lors, l'intérêt pour ce genre cinématographique n'a cessé de croître tant le grand spectacle qu'il déploie s'adapte à une Antiquité déjà fantasmée par la peinture, la littérature ou l'opéra. En plus d'explorer la chronologie des films les plus marquants du XXe siècle mais également des productions récentes, cet ouvrage envisage le péplum dans son contexte idéologique et culturel. Par le jeu des mises en abyme, le genre agit en effet volontiers comme un révélateur des passions humain, toutes époques confondues

 

 

Collection « L'appétit vient en lisant » – Ed. Agnès Viénot

L'appétit vient en lisant a l'ambition d'aiguiser l'appétit du lecteur tant littéraire que gastronomique. La collection propose qu'un grand chef réalise les recettes contenues dans un extrait choisi d'une grande œuvre littéraire. Chaque titre est muni d'un appareil critique, introduction, biographies de l'écrivain et du chef, chronologie et bibliographie. Les droits d'auteurs des chefs seront intégralement reversés à La Banque du Miel.

Au menu :

VOLTAIRE ET MICHALAKLa recette du « Chocolat chaud au parfum de nougat miel » de Voltaire vu par Christophe Michalak

 

 

 

 

 

FLAUBERT ET DUCASSELe « Cookpot de pommes de terre comtesse et truffe noire de provence à la boulangère » de Gustave Flaubert, revu par Alain Ducasse

 

 

 

 

 

 

DUMAS ET SELOSSELe « Tartare de saint-jacques et gelée au champagne, émulsion au wasabi et zeste d'orange - Huître gratinée au champagne, petits fenouils croquants et suprêmes d'orange » d’Alexandre Dumas revisité par Anselme Selosse

 

 

 

 

 

BALZAC ET GAUTHIEROu encore la « Patate en coque de pain » d’Honoré de Balzac vu par Alexandre Gauthier

 

 

 

 

 

 

 

 

Valérie Expert

 

« Le passage couvert - Une trajectoire patrimoniale européenne » de Patrice de Moncan - Ed. du Mécène

PASSAGE COUVERTEtude de l'historien Patrice de Moncan autour du phénomène du Passage Couvert qui, depuis la France, a conquis l'Europe au XIXe siècle, depuis Manchester jusqu'à Saint-Petersbourg. Nombreuses illustrations.

 

 

 

 

 

« Le goût du vin » de Jean-Noël Mouret - Ed. Mercure de France

LE GOUT DU VINPour le dictionnaire, le vin est une « boisson alcoolisée provenant de la fermentation du raisin ». Pour le poète, il représente « le refuge ultime de la délicatesse et, disons le mot, de la civilisation ». Tel est le parti-pris de cet ouvrage, qui réunit sur le thème de « l'art de vivre en vin » les auteurs les plus inattendus : Balzac conte une singulière arnaque au vin imaginaire ; Sherlock Holmes se voit berné par trois verres vides ; Bernard Pivot révèle l'influence du Beaujolais sur sa carrière ; Michel Quint tient « un discours amoureux » du vin plutôt canaille... Avec Jim Harrison, Jack Kerouac, Marcel Aymé, Charles Bukowski, John Steinbeck et bien d'autres, tous mettent en scène le plaisir de boire... Cette notion de « plaisir » est ici récurrente, au grand dam de ceux pour qui toute consommation de boisson alcoolisée est un péché... Mais l'interdit ne décuple-t-il pas le plaisir ?

 

 

« Dictionnaire amoureux de l’opéra » d’Alain Duault – Ed. Plon

DICO-OPERA.gif« Suivez-moi dans ce parcours intime de l'opéra, de tout ce qui en constitue la chair, dans ce manège des voix les plus touchantes et les plus virtuoses, dans ce dédale des rôles et des airs, dans cette visite de ses décors, de ses rites, de ses coulisses et de son histoire. L'opéra est à la fois un mystère et une évidence : mystère du mariage des voix avec les sonorités de l'orchestre et le souffle des chœurs, tout en racontant une histoire à travers une mise en scène qui l'éclaire, et évidence d'une émotion qui mêle tout en un seul mouvement puissant.
Un mouvement qui soulève, qui ravit, qui emporte loin du réel quotidien. C'est cette expérience de l'opéra que je veux vous faire partager, avec mes choix et mes partis pris, avec mes coups de cœur et mes découvertes, avec ma passion et mes passions, afin que, vous qui ne connaissez pas l'opéra, vous n'y résistiez plus, et vous qui l'aimez déjà, vous y nourrissiez votre boulimie d'amour", Alain Duault.

 

 

Alexandre Dumas, « Les romans de la renaissance - Ascanio ; Les Deux Diane ; L'Horoscope » - Ed. Robert Laffont

ALEXANDRE DUMASCes trois romans (Ascanio, Les Deux Diane, L'Horoscope, inachevé, qui se déroulent respectivement sous François Ier, Henri II et François II) font partager au lecteur la fascination pour la Renaissance éprouvée par Dumas et par les romantiques. André Maurois affirmait que Dumas, pourvu de la même énergie physique que les hommes de la Renaissance, se sentait plus proche d'eux que des bourgeois de la Restauration.
Alors, écrit en effet l'écrivain, « toutes les sensations étaient franches et se traduisaient franchement, la joie par le rire, la douleur par les larmes ». C'est d'abord cette extraordinaire vigueur du jeune XVIe siècle qui est livrée à notre admiration : que ce soit celle de l'orfèvre et sculpteur florentin Benvenuto Cellini, figure sublimée de l'Artiste (Ascanio), ou celle du Chevalier par excellence qu'est Gabriel de Montgommery (Les Deux Diane).
Cependant, ce côté lumineux possède sa contrepartie sombre, hantée par les guerres de Religion. Extrême raffinement et infinie sauvagerie, dépravation et courage, beauté surhumaine et monstrueuse laideur, propres à inspirer admiration, horreur ou dégoût, tels sont les traits communs aux trois opus de ce volume. Par ailleurs, cette édition permet de lever un coin du voile recouvrant la paternité de Dumas dans les romans signés de son nom et écrits en collaboration. Pour Ascanio et Les Deux Diane, le collaborateur n'est pas l'habituel Auguste Maquet, mais Paul Meurice, qui appartint au cercle de Victor Hugo. Cette édition est établie par Claude Schopp, biographe d'Alexandre Dumas, à qui l'on doit de nombreux travaux sur l'écrivain et la publication d'inédits ainsi que la réédition intégrale de bien des textes.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires