Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 16:10

 

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

« L’ambulance 13, Tome 3 : Les braves gens » de Patrick Cothias, Patrice Ordas, Alain Mounier – Ed. Bamboo

AMBULANCE-13.gifFévrier 1916. Charles-Louis Bouteloup et son escouade sont désormais rattachés aux 56e et 59e Chasseurs, dits les "Diables bleus". Commandés par le très admiré lieutenant-colonel Emile Driant, les hommes de l'Ambulance 13 vont se retrouver au coeur du premier choc de la bataille de Verdun. Parallèlement, soeur Isabelle, d'origine allemande, est arrêtée. Suspectée de haute trahison, celle qui occupe les pensées de Bouteloup va être jetée en pâture à l'opinion publique par Clemenceau. Pour tous, c'est un pas de plus vers l'enfer d'où tout le monde ne réchappera pas vivant...

 

 

« La guerre des lulus – La maison des enfants trouvés » de Régis Hautière et Hardoc – Ed. Casterman

GUERRE DES LULUSLucas, Lucien, Luigi et Ludwig sont quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie. Tout le monde les surnomme les Lulus. En cet été 1914, lorsque l’instituteur est appelé comme tant d’autres sous les drapeaux, personne n’imagine que c’est pour très longtemps. Et les Lulus ne se figurent évidemment pas une seconde que la guerre va déferler sur le monde finalement rassurant qu’ils connaissent. Bientôt, le fracas de l’artillerie résonne dans le ciel d’été. Il faut partir, vite. Mais lorsque la troupe évacue l’abbaye manu militari, les Lulus, qui ont une fois de plus fait le mur, manquent à l’appel. Sans l’avoir voulu, ils se retrouvent soudain à l’arrière des lignes allemandes.

 

 

« Pablo – Tome 1. Max Jacob / Tome 2. Apollinaire  » - Ed. Dargaud

PABLO 1 MAX JACOBPABLO 2 APOLLINAIREMax Jacob est le 1er tome de Pablo, une série signée Birmant et Oubrerie qui, en 4 épisodes, racontera le quotidien de Picasso jeune homme, à Montmartre, entre 1900 et 1912.
Ce 1er opus de Pablo commence au Bateau-Lavoir, logement pour bohèmes situé au sommet de la Butte, où Picasso rencontra Fernande, le premier grand amour de sa vie. Il en fera des centaines de portraits. Au cœur de leur existence, il y aura les grands poètes – Max Jacob, le clown tragique amoureux fou de Picasso, et Apollinaire – et puis Gertrude Stein, sa jumelle visionnaire, le peintre Georges Braque, copain de cordée avec lequel il inventera le cubisme, sans oublier, au-dessus de la mêlée, avec ses lunettes cerclées de fer, le seul grand rival : Henri Matisse.

 

 

Dans la Collection Mon Histoire chez Gallimard Jeunesse…

INFIRMIERE 1ERE GUERRE« Infirmière pendant la Première Guerre mondiale - Journal de Geneviève Darfeuil Houlgate-Paris, Juillet 1914-Novembre 1818 » de Sophie Humann

Geneviève Darfeuil a treize ans. La vie s'écoule entre les cours à Paris et les vacances à Houlgate. Soudain, la guerre contre l'Allemagne éclate : les deux frères aînés sont mobilisés, l'un comme officier, l'autre comme brancardier. Le père, chirurgien à l'Hôtel-Dieu, est trop âgé. Tout le monde pense que la guerre ne durera que quelques mois et que les hommes seront bientôt rentrés, mais le conflit s'éternise et les hommes tombent, les uns après les autres, comme les frères de Geneviève, victimes des bombes et des gaz mortels.
Sur le « front intérieur », la jeune fille et sa mère intègrent plusieurs associations d'aides aux soldats. Le jour de ses seize ans, Geneviève commence à travailler à l'hôpital d'Houlgate où elle trouve sa vocation : infirmière.

 

SOUS LA REVOLUTION« Sous la Révolution française - Journal de Louise Médréac (1789-1791) » de D. Joly

Partage le journal intime de Louise, et vis avec elle les bouleversements de la Révolution française. " 14 juillet 1789. En écrivant ces lignes, je crois encore respirer l'odeur forte qui a enveloppé le centre e la ville. Elle provient de la Bastille, prise cet après midi. Qui aurait ou imaginer que la fureur populaire s'attaquerait à un tel monument ? A l'atelier, il aurait été difficile de l'ignorer. Depuis le milieu de la matinée, ça n'était que des clameurs, coups de fusil espacés et hurlements presque continus : " A la Bastille ! " Dans le noir, à la faible lueur des chandelles, nous avons titré l'aiguille en redoutant le pire. "

 

SOS-TITANIC.gif« SOS Titanic - Journal de Julia Facchini 1912 » de Christine Féret-Fleury

" 15 avril 1912, 2 h 20 du matin. Je suis sur le pont avec d'autres passagers qui, comme moi, s'efforcent de ne pas gêner l'équipage. Personne ne parle. Les hommes ont le visage grave et tendu ; une femme prie à voix basse. Nous marchons à pleine vitesse. Qui aurait cru que le Carpathia pouvait aller si vite ? le capitaine a posté des vigies à l'avant, avec mission de guetter les glaces à la dérive, ou le moindre signe du Titanic. Tout paraît tranquille, trop tranquille : la mer est plate comme un lac, les étoiles brillent avec intensité dans le ciel noir. Il fait de plus en plus froid. Comment imaginer qu'à quelques milles d'ici un navire aussi énorme soit en perdition ? "

 

CONTANCE MOZART« Constance, fiancée de Mozart - Vienne, 1781-1783 » d’Isabelle Duquesnoy

Partage le journal intime de Constance, et vis avec elle une histoire d'amour avec un musicien de génie.

 

 

 

 

 

R-J Palacio « Wonder » - Ed. Pocket jeunesse

WONDER PALACIONé avec une malformation faciale, August, dix ans, n'est jamais allé à l'école. Aujourd'hui, pour la première fois, ses parents l'envoient au collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux ?

 

 

 

 

 

Stephen Clarke « 1 000 ans de mésentente cordiale - L'histoire anglo-française revue par un rosbif » - Ed. Nil

STEPHEN CLARKEUne histoire d'amour contrariée entre deux nations au passé glorieux, deux mondes que tout semble séparer alors qu'ils ne le sont, en réalité, que par un bras de mer de quelques dizaines de kilomètres... Et une rivalité millénaire dont Stephen Clarke démonte un à un, dans La Mésentente cordiale, les ressorts ô combien nombreux et complexes ! Les Français ont-ils réellement remporté la bataille d'Hastings ? Jeanne d'Arc a-t-elle été condamnée à mort par les Anglais ? Pourquoi le Canada n'est-il pas demeuré français ? La guillotine est-elle une invention française... ou anglaise ? De Guillaume Le Conquérant au tunnel sous la Manche, de la guerre de Cent Ans à l'épopée napoléonienne, de Tahiti aux plages du Débarquement, l'auteur de God save la France nous propose une relecture à la fois érudite, drôle et iconoclaste de l'histoire de France. L'heure est au révisionnisme joyeux, et Stephen Clarke est son prophète !

 

 

 

Jean-Charles Baudet-Plazolles

Libraire - Les Mille et une Pages - Paris

 

« L'Etranger » d’Albert Camus – Illustr. José Munoz – Ed. Futuropolis

ALBERT CAMUSSur une plage d’Alger, Meursault a tué un homme. Un arabe. À cause du soleil, dira-t-il, parce qu'il faisait chaud. On n'en tirera rien d'autre. Rien ne le fera plus réagir. Comme si, sur cette plage, il avait soudain eu la conscience de n'être sur la terre qu'en sursis, sans aucun espoir de salut.

 

 

 

 

« La plus vieille énigme de l’humanité » de Bertrand David et Jean-Jacques Lefrère – Ed. Fayard

ENIGMEEnquête menée par deux non-spécialistes de l'art rupestre, un scientifique et un peintre, afin de déterminer ce qui a poussé les hommes de la préhistoire à produire de telles oeuvres et qui plus est dans des conditions souvent très difficiles. A l'aide d'expériences dans les mêmes conditions qu'il y a 30.000 ans, les auteurs livrent des réponses quant aux techniques et au sens de ces peintures.

 

 


« Treize ans dans les prisons syriennes : Voyage vers l’inconnu » d’Aram Karabet – Ed. Actes Sud

TREIZE ANS PRISONS SYRIENNESCitoyen syrien d’origine arménienne, Aram Karabet militait dans les rangs d’une organisation communiste clandestine quand il fut arrêté, en 1987, par les services de renseignement. Il avait à l’époque vingt-neuf ans et travaillait comme aide-ingénieur dans la ville de Hassaké, dans la Djézireh, au nord-est du pays. Après sept longues années passées dans la prison d’Adra, à proximité de Damas, il fut enfin jugé par la Cour de sûreté de l’Etat et condamné à treize ans de détention, suivis de treize autres de déchéance de ses droits civils. Son attitude digne devant le tribunal et son refus de renier ses convictions politiques, malgré d’affreuses tortures physiques et morales, lui vaudront d’être transféré, un an plus tard, vers la terrible prison militaire de Palmyre, véritable camp de concentration où périrent au cours des années 1980 et 1990 des milliers de détenus politiques. La description qu’il en donne, à la limite de l’insoutenable, va bien plus loin que la dénonciation de la cruauté sans bornes des geôliers.

 

« A contre-pied : vélo, handicap et rencontres autour du monde » d’E. Hoarau - Ed. Mille Regards

A CONTRE-PIED« Je me pose ce dimanche matin dans un café de Saint-Ouen, à proximité des puces, pour travailler à l’écriture de ce livre. Vers midi, je m’apprête à repartir à vélo. En montant dessus, une main sur le guidon, une autre tenant les béquilles, je me casse la figure. Une dame qui m’observait m’interpelle et me demande s’il est « bien raisonnable de faire du vélo dans mon état ». J’imagine que si je lui disais que j’ai traversé comme ça l’Amérique du Sud et du Nord, elle me regarderait avec suspicion. Je préfère lui répondre par un sourire et partir.

 

 

« 40 ans de Photojournalisme : génération SIPA » de Michel Setboun et Sylvie Dauvillier – Ed. de La Martinière

40 ANS DE PHOTOJOURNALISMEÀ l’heure du déclin du photojournalisme, confronté à l’essor d’Internet et des prises de vue d’amateurs, ce livre retrace, en 80 photographies fortes et intenses, l’histoire de l’agence emblématique Sipa Press depuis sa création en 1973. Un hommage est rendu au fondateur de l'agence, Göksin Sipahioglu, figure majeure, engagée et atypique du photojournalisme, décédée le 5 octobre 2011. Signés Jean-Lou Bersuder, Alexandra Boulat, Tony Comiti, Reza, Abbas ou encore Nicolas Hulot (ex-photographe Sipa), ces clichés viennent illustrer les temps forts, tragiques ou heureux, qui ont marqué ces dernières années et constituent aujourd’hui un pan essentiel de notre mémoire.

 

 


Valérie Expert

 

« Emma à New York » de Claire et Etienne Frossard – Ed. Belin Jeunesse

EMMA A NEW YORKEmma vit à New York, au cœur de Central Park. Comme tous les moineaux de son âge, elle n’est jamais à court d’idées pour occuper ses journées. Mais son grand projet, c’est de voyager. Alors quand son oncle Bob lui raconte l’histoire de leurs ancêtres français, Emma se met à rêver. Et quand il lui apprend qu’il a retrouvé une cousine parisienne, Emma n’a plus qu’une idée en tête : aller à Paris. Ni une ni deux, elle prépare son baluchon, dit au revoir à ses parents, et s’envole à tire d’ailes. Mais avant de voir la tour Eiffel, cette graine d’aventurière devra d’abord traverser Big Apple à la recherche d’Old Joe, un vieux rat de mer prêt à remettre son bateau à flots. De quartiers animés en squares tranquilles, de situations périlleuses en rencontres sympathiques, Emma goûte avec bonheur (et quelques heurts) à son indépendance… avant de se lancer dans l'aventure de sa vie : la traversée de l’Atlantique, et puis Paris, la tour Eiffel, les festins de baguettes et de croissants !

 

 

« Ouvre ce petit livre » de Jesse  Klausmeier et Suzy Lee – Ed. Kaléidoscope

OUVRE-CE-PETIT-LIVRE.gifUn hymne à la lecture, à l’amitié et à l’imagination Que vas-tu trouver dans ce petit livre ? Une histoire amusante ? Des personnages sympathiques ? Des illustrations pleines de gaieté ? Oui, et bien plus encore ! Ouvre ce petit livre et tu trouveras… un autre livre et puis un autre et encore un autre.

 

 

 

 

« Bal tragique à l’UMP : coups bas, fraudes et trahisons » de Neila Latrous et Jean-Baptiste Marteau – Ed. Flammarion

LATROUS MARTEAUUne enquête coécrite par Neila Latrous et Jean-Baptiste Marteau ; consacrée à la guerre que se sont livrés, cet automne, Jean-François Copé et François Fillon pour la présidence de l’UMP. Le livre se focalise particulièrement sur les quinze jours de tensions qui ont suivi l’élection du 18 novembre. Deux semaines durant lesquelles l’UMP a été au bord de l’implosion.

 

 

 


Dans la collection « Ecoutez lire » de Gallimard…

« Le grand cœur » de Jean-Christophe Rufin

RUFIN AUDIODans la chaleur d'une île grecque, un homme se cache pour échapper à ses poursuivants. Il évoque sa vie hors du commun et tente de démêler l'écheveau de son destin. Fils d'un modeste pelletier, il est devenu l'homme le plus riche de France. Il a permis à Charles VII de terminer la guerre de Cent Ans. Il a changé le regard sur l'Orient. Avec lui, l'Europe est passée du temps des croisades à celui de l'échange. Aussi familier des rois et du pape que des plus humbles maisons, il a voyagé à travers tout le monde connu. Au faîte de sa gloire, il a vécu la chute, le dénuement, la torture avant de retrouver la liberté et la fortune. Son nom est Jacques Cœur.

 

« La délicatesse » de David Foenkinos

foenkinos audio« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, ça serait parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…

– Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité. »

 

 

Dans la collection Audiolib…

« Sukkwan Island » de David Vann

SUKKWAN ISLANDUne île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, toute en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.L’interprétation toute en maîtrise de Thierry Janssen redouble la maléfique efficacité de ce roman inoubliable.

 

P.D. James « La mort s'invite à Pemberley »

PD JAMES AUDIOLIBAdmiratrice inconditionnelle de Jane Austen et "reine du crime", P D James invente à Orgueil et Préjugés une suite criminelle... Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, abrite le bonheur conjugal d'Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sœur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent tout près ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite. Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d'automne, un drame contraint les Darcy à accueillir la jeune sœur d'Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables. D'autant qu'avec eux s'invitent la mort, la suspicion et le retour de tenaces rancunes

 

Jean-Pierre Malaval « La Villa des térébinthes »

MALAVAL AUDIOLIBLyon, 1894. Silvius, fils d’un éleveur de cocons de mûrier ardéchois, réussit à pénétrer dans le milieu fermé des riches soyeux de Lyon, en épousant la belle Roxane. Hélas, elle se désintéresse vite de lui. Et, dans l’entreprise de son beau-père, le jeune homme doit essuyer le mépris de ses supérieurs et des ouvriers. Pourtant, pour reconquérir sa femme, Silvius se lance dans l’aventure des affaires. Il est le seul à prendre la mesure des bouleversements que représente l’arrivée de l’électricité et de la soie artificielle. Le jeune ambitieux pourra-t-il faire table rase du passé ? Une grande saga familiale et sociale brossée par un maître de la fresque provinciale.

 

 

Françoise Giroud – Ed. Gallimard

ALIX SAINT-ANDREAlix de Saint-André, « Garde tes larmes pour plus tard »

Chargée d'interviewer Françoise Giroud pour le magazine Elle, Alix de Saint-André était bien décidée à lui rentrer dans le chou. Cette figure tutélaire du journalisme, fondatrice de L'Express, et ancienne secrétaire d'État, chargée de la Condition féminine, promue grande conscience nationale, lui courait sur les nerfs. Mais elle tombe sur une vieille dame en pleine dépression qui lui fait du thé et la bouleverse. Elle range son revolver. En ce mois de décembre 1987, quarante ans les séparent, elles n'ont pas deux idées en commun, mais elles aiment les mots, leur métier et les chats. Elles deviennent amies. Après la mort de Françoise, en janvier 2003, Alix envoie à sa fille, Caroline Eliacheff, psychanalyste et pédopsychiatre, une lettre de quatorze pages. Caroline lui répond par courrier électronique ; elles ne cesseront plus de s'écrire. Car, très vite, une première biographie vitriole Françoise, et Alix a envie de ressortir son flingue. Signant Sherlock, elle entraîne alors Caroline Watson dans une grande enquête à la recherche de sa mère.

 

GIROUD FEMME LIBREFrançoise Giroud « Histoire d’une femme libre »

« Eté 1960. Françoise Giroud vient de subir le plus grand échec de son existence : sa mort. De nombreux verrous bloquant la porte de sa chambre, une dose plus que létale de poison avalée, le téléphone débranché, elle avait tout prévu... sauf que deux solides gaillards iraient jusqu'à défoncer une cloison pour l'arracher à un coma déjà profond. Il lui faudra vivre. Plaquée par Jean-Jacques Servan-Schreiber, sa passion, et virée de L'Express, ce journal de combat qu'ils avaient fondé ensemble, en brave petit soldat, elle repart pour la guerre avec la seule arme dont elle dispose : sa machine à écrire ». Après sa tentative de suicide, Françoise Giroud écrivit Histoire d'une femme libre, récit autobiographique, dont Alix de Saint-André a retrouvé le manuscrit qu'on croyait détruit. On y retrouve la voix d'une femme d'exception, complexe, lucide, et formidablement courageuse. Au milieu d'une vie tourmentée, elle dresse à la pointe sèche le portrait des mondes et des hommes qu'elle a croisés.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires

Catherine Domain 04/05/2013 08:07

Bonjour avez-vous dejà parlé du dernier livre de Sépulveda, Dernières Nouvelles du Sud" ? il est vraiment bien un vrai coup de coeur!

Avez- vous déjà parlé du PRIX PIERRE LOTI ? 7 édition
attribué cette année à "Journal de la Mer d'Arabie" de Reno et Claire Marca

Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert 16/05/2013 14:28



Bonjour Madame,


Ces deux livres n'ont pas été présentés par l'un de nos libraires. Mais je leur tyransfè_re l'information.


Merci pour votre fidélité.


L'équipe.