Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 15:16

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

« La cuisinière » de Mary Beth Keane – Ed. Presse de la Cité

la cuisinièreAussi haletant qu'un thriller, ce roman retrace le bouleversant destin de Mary Mallon, surnommée en son temps "la femme la plus dangereuse d'Amérique". Véritable cas pour la science, elle a permis d'élaborer la théorie du porteur sain. Immigrée irlandaise arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde. Mary, quant à elle, ne présente aucun symptôme de la maladie - au contraire, sa robustesse est presque indécente. Un médecin finit par s'intéresser à elle, mais la cuisinière refuse de se soumettre à des examens. Les autorités sanitaires, qui l'estiment dangereuse, l'envoient en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour cette femme indépendante et insoumise qu'on appelle désormais "Mary Typhoïde" un combat à armes inégales pour sa liberté.

 

« Clichy » de Vincent Jolit – Ed. de la Martinière

clichyLorsque le docteur Louis achève la rédaction de son premier roman, il demande à Aimée, la secrétaire du dispensaire de Clichy, de le dactylographier. Son titre : Voyage au bout de la nuit. De cette secrétaire et de son travail, nous savons infiniment peu de choses. Alors Clichy invente. Il fait réapparaître la première lectrice effacée. Il nous raconte son enfance, ses désirs d'émancipation et la tâche gigantesque qu'elle a accepté d'accomplir. Il lui a fallu traduire, déchiffrer, comprendre, se battre contre ce texte, faire face au trouble qu'il lui inspirait. La jeune femme bien sous tous rapports, très année trente dirons-nous, passe par tous les degrés d'incompréhension et se sent surtout un peu salie d'avoir lu ce qu'elle a lu. Aimée ne s'est pas contentée de taper le manuscrit livré dans une brouette. Elle a participé à ce roman, aussi indécent lui a-t-il paru.Elle se dit que, sans elle, Louis n'aurait rien fait, il n'aurait pas pu. Clichy nous raconte l'histoire qui lie, pour toujours, même malgré eux, Aimée à Louis et Louis à Aimée.

 

« Madame de Saint-Malo » de Marc Tardieu – Ed. Pascal Galodé

madame de saint maloAoût 1858 : L’empereur Napoléon III et l’impératrice Eugénie se rendent en visite en Bretagne. C’est la première fois depuis la Renaissance que des souverains français viennent dans la grande province de l’Ouest. L’événement attire des foules considérables. Parmi ceux qui acclament le couple impérial figure Amélia Bouvet, une jeune demoiselle des environs de Saint-Malo, petite-fille d’un célèbre amiral, dont l’exceptionnelle beauté et la fascination bien visible attirent l’attention de Leurs Majestés. Des années plus tard, l’impératrice appelle la jeune Bretonne à ses côtés en tant que lectrice, puis Dame de Compagnie, et Amélia Bouvet –devenue Amélia Carette après son mariage avec un riche industriel – va ainsi connaître les grandes heures de la Cour, des gigantesques bals des Tuileries à l’Exposition universelle de 1867 où Paris, devenue pour l’occasion capitale du monde, accueille les plus illustres souverains de la planète. Plus dure sera la chute. Trois ans après son apothéose, le Second Empire s’effondre lamentablement à Sedan, et l’empereur malade et vaincu se constitue prisonnier des Prussiens. Parmi les anciens serviteurs, nombreux seront alors les déçus et les opportunistes – ou les traîtres, selon certains - qui tourneront le dos à leurs engagements passés. Tel n’est pas le cas d’Amélia Carette pour qui Louis-Napoléon Bonaparte et Eugénie de Montijo resteront toujours l’Empereur et l’Impératrice avec une majuscule.
Amélia Carette incarne la fidélité à toute épreuve. Cet attachement sans faille à des personnages historiques souvent contestés peut paraître parfois excessif ou naïf, en tout cas ambigü, mais il nous interroge sur nos propres infidélités.

« Le complot Médicis » de Susanna Fortes – Ed. Héloïse d'Ormesson

le complot medicis26 avril 1478. Lorenzo de Médicis dit Laurent le Magnifique - homme fort de la république et grand mécène de la renaissance italienne - réchappe de peu à l'assassinat qui le vise, lui et sa famille, dans la cathédrale de Florence lors de "La Conjuration des Pazzi". Cet événement, qui marque profondément les florentins, inspire les artistes de l'époque - Léonard de Vinci, Botticelli, Verrocchio. Cependant, seul le peintre Pierpaolo Masoni semble avoir saisi la nature véritable du crime.
De nos jours. Ana Sotomayor, étudiante en art, se rend à Florence pour ses recherches sur La Madone de Nivole de Masoni. Elle découvre alors ses manuscrits et se prend de passion pour cette sombre affaire de meurtre. Que s'est-il passé à Florence ce jour-là? Qui était dans la confidence de cette trahison ? Et surtout, qui est le "troisième homme", fomenteur du complot contre les Médicis ? Cependant, Ana est loin de se douter qu'en se lançant dans cette enquête, elle va devenir la cible d'une police parallèle et des hommes de main du Vatican. Le roman, qui oscille habilement entre histoire de l'art et polar, jette des ponts entre la fastueuse période de la renaissance italienne et le monde contemporain. Une investigation haletante et fascinante sur la piste de La Conjuration des Pazzi qui entraîne le lecteur au cour du Quattrocento.

 

« Oscar Wilde et le mystère de Reading » de Gyles Brandreth – Ed. Broché

oscar wildeTout juste libéré de la prison de Reading, où il a été enfermé deux ans, Oscar Wilde se réfugie à Dieppe. Il croise la route d'un mystérieux étranger manifestement très intéressé par son histoire. Jour après jour, Wilde entame le récit de son calvaire, des corvées endurées, de la censure, sans oublier le double meurtre qu'il lui a fallu résoudre. Car dans une affaire si délicate, à quel saint se vouer, si ce n'est au détenu le plus célèbre de Reading Goal ?

 

 

 

Valérie Expert

 

« Les gosses » de Valérie Clo – Ed. LGF/Livre de Poche

VALERIE CLO LES GOSSES POCHEUne mère, la quarantaine, divorcée, légèrement dépassée. Et ses trois gosses : deux ados et une petite fille. Situations désopilantes, moments de crise et fous rires. Le portrait sans fard d'une famille du XXIe siècle. À propos de l'auteur : Valérie Clo vit en région parisienne et travaille dans l'audiovisuel.

 

 

« Il est de retour » de Timur Vermes – Ed. Belfond

IL EST DE RETOURSuccès inouï en Allemagne, traduit dans trente-cinq langues, bientôt adapté au cinéma, Il est de retour est un véritable phénomène. Entre Chaplin, Borat et Shalom Auslander, une satire aussi hilarante que grinçante qui nous rappelle que face à la montée des extrémismes et à la démagogie, la vigilance reste plus que jamais de mise. Soixante-six ans après sa disparition, Hitler se réveille dans un terrain vague de Berlin. Et il n'est pas content : comment, plus personne ne fait le salut nazi ? L'Allemagne ne rayonne plus sur l'Europe ? Depuis quand tous ces Turcs ont-ils pignon sur rue ? Et, surtout, c'est une FEMME qui dirige le pays ? Il est temps d'agir. Le Führer est de retour et va remettre le pays dans le droit chemin. Et pour cela, il lui faut une tribune. Ça tombe bien, une équipe de télé, par l'odeur du bon client alléchée, est toute prête à lui en fournir une. La machine médiatique s'emballe, et bientôt le pays ne parle plus que de ça. Pensez-vous, cet homme ne dit pas que des âneries ? En voilà un au moins qui ne mâche pas ses mots. Et ça fait du bien, en ces temps de crise... Hitler est ravi, qui n'en demandait pas tant. Il le sent, le pays est prêt. Reste à porter l'estocade qui lui permettra d'achever enfin ce qu'il avait commencé.

 

David Lodge – Ed. Rivages Poche…

« La chute du British Museum »

LODGE BRITISH MUSEUMLa Chute du British Museum raconte une journée dans la vie pas si ordinaire d'Adam Appleby, jeune universitaire. Par la grâce de Lodge, Adam se retrouve propulsé dans une série d'aventures trépidantes. Le monde entier semble se liguer contre lui : dès le matin, sur le chemin du fameux musée où il prépare sa thèse, un embouteillage provoqué par les Beatles retarde son arrivée. Puis, dans la bibliothèque, une délégation chinoise entoure son siège attitré, qui fut celui de Karl Marx. Et ce n'est que le début de cette comédie réjouissante, menée à un rythme effréné.


« La vie en sourdine »

LODGE LA VIE EN SOURDINEDesmond, jeune retraité, consacre ses journées à lire le Guardian ou à suivre son épouse dans des événements mondains. Il n'entend plus très bien et s'isole dans son pavillon londonien. Lorsqu'une étudiante américaine lui demande son aide, l'ancien professeur pense échapper à l'ennui. Portrait bouleversant d'un homme qui vieillit, La Vie en sourdine est un roman majeur. La facétie et la légèreté de David Lodge sont intactes mais elles ont pris une tonalité plus profonde, presque grave, comme si la comédie révélait sa part secrète de mélancolie.

 

 

Dans la collection des cahiers de l’Herne...

« Rose » de Guy de Maupassant

roseParues dans Gil Blas en 1884-1885, signées "Barberousse" ou "Maufrigneuse", ces courtes nouvelles, subtiles et ironiques, montrent toute la puissance du Maupassant nouvelliste.

 

 

 

 

 

 

«  L’oiseau blanc » de Denis Diderot

loiseau blancTexte oublié du philosophe Denis Diderot, L'oiseau blanc peut se lire comme une suite aux Bijoux Indiscret. Conte érotique et satirique inspiré des Mille et une Nuits, son manuscrit fut recherché en vain par le lieutenant Berryer venu arrêter Diderot en 1749. Son épouse Nanette lui aurait répondu qu'elle ne connaissait à son mari "ni pigeon noir, ni pigeon blanc".

 

 

 

 

« L’auberge rouge » d’Honoré de Balzac

l'auberge rougeL'histoire nous transporte en octobre 1799 sur les bords du Rhin. Deux jeunes chirurgiens militaires français, originaires de Beauvais, rejoignent leur brigade. L'un s'appelle Prosper Magnan ; Hermann a oublié le nom du second, qu'il nommera Wilhem. Ils s'arrêtent dans une auberge « entièrement peinte au rouge ». L'aubergiste leur cède sa chambre : toutes les autres sont occupées. Débarque un voyageur, porteur d'une lourde valise, pleine d'argent.
C'est un riche négociant, fort affable. Les jeunes gens l'invitent à leur table et lui offrent de partager leur chambre. Troublé par la présence de cette fortune, Prosper ne parvient pas à s'endormir : des rêves éveillés l'agitent et le plongent dans un scénario de crime parfait. Effrayé, il se précipite au dehors, arpente fébrilement la campagne et reprenant ses esprits, rentre à l'auberge et s'endort. Au matin, réveillé par le vacarme qui règne dans l'auberge, il découvre le négociant mort, gisant dans une mare de sang à côté de son instrument de chirurgie...

 

«  La chambre bleue » de Prosper Mérimée

la chambre bleueLa nouvelle La Chambre bleue a été publiée dans les numéros des 6 et 7 septembre 1871 de l'Indépendance belge, avec un avertissement, non signé, de M. Gustave Frédérix, le critique littéraire du journal, que voici : "Nous avons la bonne fortune de pouvoir offrir à nos lecteurs une nouvelle inédite de Prosper Mérimée. Cela s'appelle La Chambre bleue. De l'inédit de l'auteur du Théâtre de Clara Gazul, de Colomba, et de toutes ces oeuvres qu'on n'oubliera pas, on conçoit que nous nous soyons empressés de le recueillir. C'est de la littérature de boudoir, du drame de château. Cela vient, non pas d'une bibliothèque ou d'un cabinet de travail, mais de cet amas de toutes sortes, dont on n'a pas vu les parties les plus curieuses, et qui formait : les Papiers des Tuileries. L'auteur de Colomba n'est pas absent de cette nouvelle innocente que nous publions. On le retrouve avec son art de serrer le récit et de n'assembler que des détails nécessaires et vrais. M. Mérimée..., à qui l'on ferait en vain aujourd'hui un crime ou un scandale de certaine nouvelle récemment exhumée, a raconté lui-même un soir, en petit comité, qu'il avait écrit une "petite chose" très drôle pour l'impératrice, et qu'il la lui avait même léguée par testament. Cette "petite chose", la reine d'Espagne, dans un séjour à Biarritz, eut un jour envie de la connaître, et la fit demander, dans ces termes mêmes, à M.
Mérimée, par un de ses aides de camp qui vint l'accoster à la promenade : "Monsieur Mérimée, la reine m'a chargé de vous demander la petite chose que vous avez écrite pour l'impératrice. — Veuillez dire à la reine, répondit le spirituel académicien, que ma petite chose appartient à l'impératrice, et que je ne la lui prêterai que si ma souveraine me le permet". Ceci peut passer pour un commentaire de l'auteur de La Chambre bleue sur le caractère quelque peu léger de son oeuvre. On nous dit que l'impératrice Eugénie avait pris le nom de la Rhune d'une localité, aux environs de Biarritz, où elle aimait à faire des parties de plaisir.

 

Dans la Collection Audiolib….

« Central Park » de Guillaume Musso 

MUSSO AUDIOLIBAlice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière… … pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier. New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin. Impossible ? Et pourtant... Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence… Un suspense magistral qui vous happe dès les premières pages pour ne plus vous lâcher. Deux personnages inoubliables, emportés de surprise en surprise. Une lecture intense, addictive, irrésistible.

 

« Une dernière danse » de Victoria Hislop

HISLOP AUDIOLIBDerrière les tours majestueuses de l’Alhambra, les ruelles de Grenade résonnent de musique et de secrets. Venue de Londres pour prendre des cours de danse, Sonia ignore tout du passé de la ville quand elle arrive. Mais une simple conversation au café El Barril va la plonger dans la tragique histoire de la cité de García Lorca et de la famille qui tenait les lieux. Soixante-dix ans plus tôt, le café abrite les Ramírez : trois frères qui n’ont rien d’autre en commun que leur amour pour leur sœur, Mercedes. Passionnée de danse, la jeune fille tombe bientôt sous le charme d’un gitan guitariste hors pair. Mais tandis que l’Espagne sombre dans la guerre civile, chacun doit choisir un camp. Et la fratrie va se déchirer entre résistance, soumission au pouvoir montant, ou fuite. Happée par ce bouleversant récit de feu et de sang, Sonia est loin d’imaginer à quel point cette histoire va bouleverser sa propre existence…

 

« La petite communiste qui ne souriait jamais » de Lola Lafon

LOLA LAFON AUDIOLIBFascinée par le destin de la miraculeuse petite gymnaste roumaine de quatorze ans apparue aux JO de Montréal en 1976 pour mettre à mal guerres froides, ordinateurs et records au point d’accéder au statut de mythe planétaire, la narratrice de ce roman entreprend de raconter ce qu’elle imagine de l’expérience que vécut cette prodigieuse fillette, symbole d’une Europe révolue, venue, par la seule pureté de ses gestes, incarner aux yeux désabusés du monde le rêve d’une enfance éternelle. Mais quelle version retenir du parcours de cette petite communiste qui ne souriait jamais et qui voltigea, d’Est en Ouest, devant ses juges, sportifs, politiques ou médiatiques, entre adoration des foules et manipulations étatiques ? Le roman acrobate de Lola Lafon, aussi audacieux que les figures de l’enfant entrée dans la légende, rend l’hommage d’une fiction à celle-là même qui permit aux petites filles de l’été 1976 de rêver, elles aussi, de s’élancer vers le ciel.

 

« L'Elixir d'amour » d’Eric-Emmanuel Schmitt

« L’amour relève-t-il d’un processus chimique ou d’un miracle spirituel ? Existe-t-il un moyen infaillible pour déclencher la passion, comme l’élixir qui jadis unit Tristan et Iseult ? Est-on, au contraire, totalement libre d’aimer ? » Anciens amants, Adam et Louise vivent désormais à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, lui à Paris, elle à Montréal. Par lettres, tout en évoquant les blessures du passé et en s’avouant leurs nouvelles aventures, ils se lancent un défi : provoquer l’amour. Mais ce jeu ne cache-t-il pas un piège ?

 

CONNELLY AUDIOLIB« Ceux qui tombent » de Michael Connelly

Harry Bosch, inspecteur aux Affaires non résolues, reprend du service pour trois ans avant de partir à la retraite. Plongé dans un cold case, un viol suivi de meurtre où tous les indices mènent à un certain Clayton Pell, il tombe sur de multiples incohérences, et en particulier sur le fait que le suspect n’avait que huit ans au moment des faits. Au beau milieu de cet écheveau de faux-semblants, Harry est appelé sur une possible scène de crime, bien actuelle celle-là : George Irving, fils d’un conseiller municipal et ennemi intime d’Harry, se serait jeté du septième étage de son hôtel. Pourquoi son père exige-t-il que ce soit Harry Bosch qui enquête sur la mort de son fils ? Deux affaires étrangement parallèles où se mêlent corruptions politiciennes et cruautés de prédateurs sexuels que rien n’arrête.

 

« Hunger Games » de Suzanne Collins

HUNGER GAMES AUDIOLIBLes Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront… Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix. Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature...

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires

MORIAZ 29/08/2014 10:23

Bonjour,

1er rendez vous manqué !!!!! pas de diffusion le jeudi 28 aout a 16h10 comme annoncé.......... a quand la prochaine diffusion ? Merci de votre reponse
Cordialement
R.MORIAZ

Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert 01/09/2014 15:38



Bonjour Monsieur,


En effet, nous sommes désolés mais l'actualité nous a obligé à déprogrammer les Libraires à la dernière minute. Mais sachez que désormais, l'émission est visible sur la page Facebook de
l'émission en suivant le lien ci-dessous.


https://www.facebook.com/pages/Les-Coups-de-Coeur-des-Libraires/694792980578664


Merci de votre fidélité.


L'équipe des Coups de Coeur des Libraires



MORIAZ 26/08/2014 15:10

Bonjour,

Je voudrai savoir si votre émission est reconduite pour une nouvelle saison et que nous aurons la chance de vous revoir la semaine prochaine pour la rentrée littéraire ??
Cordialement
R.MORIAZ

Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert 26/08/2014 15:15



Bonjour,


Notre émission fait sa rentrée ce jeudi 28 août à 16h10. Nous serons à l'antenne au moins jusqu'à fin décembre... Après, on l'espère!


Nous vous remercions de votre fidélité.


L'équipe des Coups de Coeur des Libraires



Oiseau de nuit 28/07/2014 12:39

J'adore les romans historiques et je dois dire que Clichy m'interpelle ! On parle de Louis Ferdinand Céline, du moins je le suppose... Merci pour cette sélection, je m'en vais voir si je peux le
trouver ici