Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 16:10

 

 

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

« Le nazi et le psychiatre » de Jack El-Hai – Ed. Les Arènes

NAZI ET PSYA la fin de la Seconde Guerre mondiale, les hauts responsables nazis sont jugés à Nuremberg. Les Alliés veulent un procès exemplaire. Avant de passer en jugement, chaque prévenu doit être préalablement déclaré sain d'esprit et responsable de ses actes. Douglas Kelley, un jeune psychiatre américain, a carte blanche pour étudier le profil psychologique de Hermann Goring et d'autres chefs nazis. Il leur fait passe une batterie de tests et s'entretient avec eux pendant des heures. Goring le fascine, au point qu'il poussera son étude au-delà de sa mission initiale. En voulant s'approcher trop près de la "bête", sa vie bascule. Rentré aux Etats-Unis avant la fin du procès, il emporte avec lui toutes ses notes et ses études sur les chefs nazis. Hanté par son expérience, il se suicide douze ans plus tard en avalant une capsule de cyanure... Comme Goring la veille de son exécution.

 

« Clichy » de Vincent Jolit – Ed. de La Martinière

CLICHY JOLITAimée et Louis. Lorsque le docteur Louis achève la rédaction de son premier roman, il demande à Aimée, la secrétaire du dispensaire de Clichy, de le dactylographier. Son titre : Voyage au bout de la nuit. De cette secrétaire et de son travail, nous savons infiniment peu de choses. Alors Clichy invente. Il fait réapparaître la première lectrice effacée. Il nous raconte son enfance, ses désirs d'émancipation et la tâche gigantesque qu'elle a accepté d'accomplir. Il lui a fallu traduire, déchiffrer, comprendre, se battre contre ce texte, faire face au trouble qu'il lui inspirait. La jeune femme bien sous tous rapports, très année trente dirons-nous, passe par tous les degrés d'incompréhension et se sent surtout un peu salie d'avoir lu ce qu'elle a lu. Aimée ne s'est pas contentée de taper le manuscrit livré dans une brouette. Elle a participé à ce roman, aussi indécent lui a-t-il paru. Elle se dit que, sans elle, Louis n'aurait rien fait, il n'aurait pas pu. Clichy nous raconte l'histoire qui lie, pour toujours, même malgré eux, Aimée à Louis et Louis à Aimée.

 

« Londres par hasard » d’Eva Rice – Ed. Baker Street

EVA RICE LONDRES PAR HASARDTara, adolescente un peu fantasque dont l'enfance a été assombrie par la mort tragique de sa mère, vit avec son père vicaire et ses sept frères et soeurs dans un presbytère de Cornouailles. Quand, lors d'un mariage, elle est remarquée par un producteur de disques pour sa belle voix, sa vie tranquille de jeune provinciale va basculer. Bientôt, accompagnée de sa sœur Lucy - ravissante jeune femme qui brise tous les cœurs mais qui ne rêve que de vieilles pierres -, elle partira pour Londres où elle enregistrera un disque et connaîtra le succès artistique, en même temps que ses premiers amours avec un photographe de mode. Les deux filles seront plongées dans le bouillonnement culturel du Londres des " Swinging sixties ". Lucy va même se rapprocher d'un certain chanteur et joueur d'harmonica qui deviendra par la suite l'une des plus grandes icônes de l'histoire du Rock. Dans ce roman " vintage ", où les éléments de fiction et de la réalité se croisent et s'entremêlent, l'auteur dresse un tableau saisissant et nostalgique de cette époque, nous immergeant dans l'ambiance survoltée qui accompagnait les débuts des Beatles et des Stones, quand Londres était la capitale de la musique et de la mode.Une foule de personnages singuliers se dresse autour de Tara et de sa sœur, et les intrigues et imbroglios amoureux et familiaux se multiplient.

 

« Camus au Panthéon - Discours imaginaire » d’Henri Guaino – Ed. Plon

CAMUS AU PANTHEON HENRI GUAINO" Lecteur qui ouvrez ce livre, sachez que vous n'y rencontrerez pas le Camus le plus vrai, le plus authentique mais seulement celui que j'aime. Car je l'aime comme chacun de nous aime, c'est-à-dire à ma façon qui est une façon forcément particulière. Acteur d'une histoire que les générations d'aujourd'hui ont déjà du mal à fixer dans leur mémoire, comment se fait-il que les questions que Camus pose paraissent nous concerner autant, sinon parce qu'il a su tirer de ce qu'il a vécu, de ce qu'il a ressenti au milieu des épreuves les plus dures de la vie une leçon de vérité plus forte que les mensonges de l'idéologie ? Peut-être est-il aussi celui qui a le mieux traduit en mots et en actes ce que la France a en elle de plus beau et de plus noble, et qui la fait aimer.

 

Ingrid Desjours…

« Sa vie dans les yeux d'une poupée » – Ed. Plon

INGRID DESJOURSDeux écorchés vifs. Deux rêves de seconde chance. Un regard pour renaître... Provocateur, cynique et misogyne, Marc est affecté à la brigade des mœurs après un grave accident. Quand, dans le cadre d'une enquête, il croise la douce Barbara, le policier est troublé par son regard presque candide, touché par cette fragilité que partagent ceux qui reviennent de loin. Ému. Au point de croire de nouveau en l'avenir. Mais il est aussi persuadé qu'elle est la pièce manquante, le pion à manipuler pour démasquer le psychopathe qu'il traque. Et s'il se trompait ? Le pire des monstres est parfois celui qui s'ignore, quand bien même il rêve sa vie dans les yeux d'une poupée.

 

« Echo » - Ed. Pocket

DESJOURS ECHOIls étaient beaux, riches et pervers. Leur émission pulvérisait l'audimat ; les invités en sortaient humiliés, insultés, blacklistés. Petite lucarne et jeux du cirque... Aujourd'hui, les Frères Vaillant ne sont plus. Et la scène de crime n'est pas belle à voir. En arrivant sur les lieux, le commandant Vivier constate l'horreur des mutilations. Les deux pantins semblent figés en un tableau grotesque, d'un effroyable sadisme. Et l'avis de Garance Hermosa, sexo-criminologue au profil incendiaire, confirme ce premier diagnostic. Certes, les jumeaux ne manquaient pas d'ennemis, mais ce degré de violence rituelle laisse deviner un véritable monstre... Pour le démasquer, le flic et l'experte devront se voir en son miroir sans entrer dans son jeu. Car le crime, comme l'écho, se répète...

 

« Potens » - Ed. Pocket

DESJOURS POTENSClub de surdoués ou rassemblement de détraqués ? La frontière paraît bien fine pour Garance Hermosa. La psycho-criminologue a infiltré Potens, une confrérie de génies, pour résoudre un crime. Celui de Charlotte, membre du cercle, ébouillantée puis poignardée à mort. Mais Garance joue un jeu dangereux. Ces hauts QI excellent dans l'art de la manipulation, de l'intimidation et du chantage. Et la jeune femme garde en elle certains souvenirs douloureux qui pourraient bien la faire couler à pic. Car au club Potens, l'intelligence est plus affûtée qu'une lame de couteau

 

 

« Le tueur intime » de Claire Favan – Ed. Points

CLAIRE FAVAN INTIMEWill Edwards, quinze ans, est quotidiennement battu, violé, humilié. Quand Samantha arrive dans sa classe, belle et protectrice, il renaît. Mais l'amourette se mue en déception. Décidé à se venger, Will apprend minutieusement les règles de la perversité et de la cruauté. Un véritable enragé! Devenu un prédateur redoutable, il s'engage sur les routes des Etats-Unis à la rencontre de ses futures victimes.

 


« Dumas, le comte noir » de Tom Reiss – Ed. Flammarion

DUMAS COMTE NOIRQui a inspiré à Dumas les personnages du Comte de Monte-Cristo et des Trois Mousquetaires ? Son père. Un père né en 1762 d'un marquis désargenté et d'une esclave de Saint-Domingue. Il est bâtard et brun de peau, cela ne l'empêche pas de devenir sous la Révolution le premier général d'origine antillaise, d'affirmer un républicanisme à toute épreuve et de multiplier les exploits militaires, dont le Col du Petit-Saint-Bernard puis le siège de Mantoue, arrachés aux Autrichiens. Mais les risques que Dumas prend sont à la hauteur des trahisons qu'il subit : ayant mené de grandes batailles en Egypte, il désapprouve ouvertement la politique impérialiste du général Bonaparte. Son entièreté ne lui fut pas pardonnée. Quand il tombe entre les mains des Italiens, il est jeté en prison à Tarente, où tout le monde l'oublie, le Premier Consul puis Empereur ayant refusé de l'aider. Libéré mais banni de l'armée, sans un sou de pension, il meurt à Villers-Cotterêts en 1806, de mauvais traitements et d'humiliations. Le livre a reçu les très prestigieux prix Pulitzer et Pen en 2013.

 

« Vie de carabin - Chronique d'un étudiant en médecine » de Védécé – S. Editions

VIE DE CARABINVédécé est un jeune interne passionné de bande-dessinée. Si à l’origine il croquait ses petits dessins dans des coins de cahiers, il vient de publier sa propre BD. Il y dépeint avec une bonne touche d’humour son quotidien de futur médecin.

 

 

 

 


Valérie Expert

 

 « Dictionnaire amoureux de l'opéra » d’Alain Duault – Ed. Plon

DICTIONNAIRE AMOUREUX OPERA"Suivez-moi dans ce parcours intime de l'opéra, de tout ce qui en constitue la chair, dans ce manège des voix les plus touchantes et les plus virtuoses, dans ce dédale des rôles et des airs, dans cette visite de ses décors, de ses rites, de ses coulisses et de son histoire. L'opéra est à la fois un mystère et une évidence : mystère du mariage des voix avec les sonorités de l'orchestre et le souffle des choeurs, tout en racontant une histoire à travers une mise en scène qui l'éclaire, et évidence d'une émotion qui mêle tout en un seul mouvement puissant.

 

« Lettres à Henri Mondor » de Louis-Ferdinand Céline – Ed. Gallimard

LETTRES A HENRI MONDOR1949. Le procès de Céline va s'ouvrir. L'écrivain cherche des soutiens. Henri Mondor se laisse convaincre : chirurgien, homme de lettres, académicien, il sera le "Grand Savant, couvert de Gloire, repêchant du gibet le minable pustuleux poëtasseux confrère". Céline ne cessera plus de le solliciter, et il utilisera la notoriété de son "illustre ami" pour bâtir sa propre légende. Les lettres inédites retrouvées par Cécile Leblanc à la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet retracent l'histoire de cette construction, qui est aussi celle d'une obsession. Cette obsession, c'est la Pléiade. Céline veut en être. Mais il lui faut, en guise de préfacier, "un parrain illustre et bienveillant". Mondor, une fois de plus, serait 1'homme de la situation. Reste à le persuader, et à l'orienter. Tel est l'intérêt majeur de ces lettres : le romancier y réinvente sa vie et livre au "cher Maître" les clefs de son art. Quand, en 1960, il reçoit la préface (ici reproduite en annexe), il est au comble de la joie : ce qu'y dit Mondor est l'exact reflet de ce que son "poëtasseux confrère" lui a dicté, lettre après lettre.

 

« Le premier homme - Texte intégral » d’Albert Camus – Ed. Futuropolis / Gallimard

PREMIER HOMME"La carriole grinçait sur la route assez bien dessinée mais à peine tassée. De temps en temps, une étincelle fusait sous la jante ferrée ou sous le sabot d'un cheval, et un silex venait frapper le bois de la carriole ou s'enfonçait au contraire, avec un bruit feutré, dans la terre molle du fossé. Les deux petits chevaux avançaient cependant régulièrement, bronchant à peine de loin en loin, le poitrail en avant pour tirer la lourde carriole, chargée de meubles, rejetant sans trêve la route derrière eux de leurs deux trots différents. Au moment où la pluie commença de rouler sur la capote au-dessus d'eux, il se retourna vers l'intérieur de la voiture : "Ca va ?" cria t-il. Sur une deuxième banquette, coincée entre la première et un amoncellement de vieilles malles et de meubles, une femme, habillée pauvrement mais enveloppée dans un grand châle de grosse laine, lui sourit faiblement. "Oui, oui", dit-elle avec un petit geste d'excuse".

 

« Ducasse Encyclopédie - 2 300 recettes - Coffret 2 vol. » - Ed. Alain Ducasse

ENCYCLOPEDIE DUCASSELa nouvelle encyclopédie culinaire de référence en 2 volumes, dans un beau coffret et à un prix abordable ! En réunissant l'intégrale de ses 6 Grand Livres de Cuisine, Alain Ducasse a réalisé la synthèse d'un savoir-faire culinaire acquis depuis plus de vingt-cinq ans. Cette encyclopédie contient plus de: 2300 recettes, 170 fiches produits et 200 techniques! Un magnifique objet à mettre de toute urgence entre les mains des passionnées de gastronomie ; professionnels, débutants ou avertis. Le livre vous donne accès à un site internet dédié comportant les visuels des recettes, des vidéos et des fiches très détaillées sur les produits qui vous permettront de tout savoir sur les origines, les variétés, les propriétés nutritives et le mode de conservation.

 

« Jean-Francois Piège » - Ed. Flammarion

JEAN FRANCOIS PIEGELes derniers menus du chef étoilé : asperges blanches des landes, crème de raifort-saumon fumé, feuille de cacahuète au condiment anisé, foie de lotte confit-givré, radis rose et chips croustillante-moelleuse aux herbes sauvages, merlu aux carottes, cabillaud nacré au beurre demi-sel, poularde de Bresse au jus de morilles, crème aux oeufs à la bergamote, etc.

 

 

 

« Si je mourais là-bas » Guillaume Apollinaire - Ed. RMN

BRAQUE APOLINAIRECe magnifique livre d'artiste réalisé à l'identique présente un poème composé par Guillaume Apollinaire (1880-1918) et illustré par 18 gravures sur bois en couleur par Georges Braque (1882-1963). Les éditions Brodier le publièrent en 1962 pour les 80 ans de Braque avec la mention : "livre du souvenir en l'année du quatre-vingtième anniversaire de l'artiste compagnon de tranchées du poète". Ce poème (le numéro XII) appartient à la correspondance amoureuse que Guillaume Apollinaire écrivit à Louise de Coligny alors qu'il était dans les tranchées en 1915. Par la suite, l'ensemble des lettres du poète furent rassemblées dans un recueil posthume intitulé Poèmes à Lou. Ce livre collector est non seulement remarquable par la sensibilité et la beauté du poème d'Apollinaire où l'amour et la mort sont sublimés, mais aussi par l'élégance et la richesse en couleur des gravures de Braque

 

« Cartier - Le style et l'histoire » - Collectif – Ed. RMN

CARTIER - STYLE ET HISTOIREDepuis sa fondation en 1847, la Maison Cartier tient un rôle de premier plan tant dans l'histoire de la haute joaillerie que dans celle de la parure, de l'évolution du goût et des codes sociaux. Créateur fécond, promoteur d'idées nouvelles, Cartier multiplie les sources d'inspiration, de Marie-Antoinette à l'Extrême-Orient, en passant par les Indes, l'Egypte, et la Russie ; le joaillier se révèle virtuose dans l'interprétation des styles, joue sur les associations inédites de couleurs, de matériaux et de formes, et se distingue par l'excellence de son savoir-faire.

 

« Les Pourquoi en images - Edition 2014 » de Philippe Vandel – Ed. Kero

PH VANDELLa curiosité n’est pas un vilain défaut… Philippe Vandel revient avec de nouveaux pourquoi inédits. De nouvelles questions que vous vous êtes toujours posées sans jamais avoir la réponse. À savourer en famille, pour les curieux de tous âges ! Pourquoi les marins portent-ils des marinières ? Pourquoi les gens ne se baignaient-ils pas avant le XXe siècle ? Pourquoi les hommes ont-ils de la barbe ? Pourquoi les filles hurlaient-elles comme des folles dans les concerts des Beatles ? Pourquoi le coeur est-il représenté en forme de cœur ? Pourquoi le doigt d’honneur ? Pourquoi les infirmières sont-elles en blanc, alors que les chirurgiens sont en vert ? Pourquoi levons-nous les bras en signe de victoire ? Tout le monde l’a remarqué.

 

Les incontournables du cinéma en « digibooks »…

bd crepuscule10 commandementsLE PARRAINFOREST GUMPLes plus grands films du cinéma, oscarisés, sont édités en « digibook » qui allie un DVD à un petit livre… On y retrouve « Boulevard du crépuscule », « Les Dix Commandements », « Le Parrain » ou encore le fameux « Forest Gump » avec Tom Hanks.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires