Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 16:10

 

 

 

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

Gilles Schlesser… 

SAGA PARISIENNE INTEGRALE« Saga parisienne - l'intégrale » – Ed. Parigramme

" Saga parisienne " est une série de trois volumes donnant vie à autant de générations de la famille Ormen, de l'Occupation à nos jours. On découvre les lieux emblématiques de la vie parisienne grâce aux intrigues, aux relations complexes et aux destins de cette famille. Le portrait des Ormen est d'abord celui d'époques : on évolue dans l'effervescence du Paris de l'après-guerre, les cabarets de Saint-Germain-des-Prés, les cafés où l'on reconstruit le monde ; puis dans les douleurs de la guerre d'Algérie ou au cœur de la contestation étudiante, sous les lambris des cabinets ministériels ou les lasers du Palace, dans la pub, à Libé, chez Lacan, au Planning familial... La photo de famille semble parfaite et pourtant une ombre plane. Celle que porte L'Heure bleue, cette toile de Picasso volée pendant la rafle du Vel' d'Hiv', il y a plus de quarante ans. Qui s'en soucie encore ? Ceux qui se sont déchirés sous l'Occupation aspirent à la cicatrisation des blessures et leurs enfants ne sont pas plus enclins à réveiller les vieux démons. Restent les plus jeunes, déterminés à retrouver le tableau disparu et à affronter les vérités dérangeantes. Au risque de bousculer sérieusement la légende familiale. Une trilogie passionnelle à découvrir et à dévorer, toutes générations confondues !

MORTELLES VOYELLES« Mortelles voyelles »  - Ed. Points

Au cours d'un reportage, Oxymor Baulay, journaliste et amateur de figures de style, met la main sur un étrange manuscrit anonyme dont le verbe "être" est banni et dont les Y ont été remplacés par des I. Publié, le roman passionne et Oxymor découvre que les cinq meurtres qu'il relate ont été commis trente ans plus tôt. Alors que le roman pulvérise les records de vente et qu'il est dans la course aux prix littéraires, le tueur signe son retour dans le sang.

 

Alexandra Lapierre - Entre passion et liberté - Ed. Pocket

LAPIERRE ENTRE PASSION ET LIBERTE« Fanny Stevenson » suivi du « Voleur d’éternité » 

« Fanny Stevenson ».Elle vécut mille vies. Elle a été chercheuse d’or dans les déserts du Nevada, elle a défriché des jungles dans les îles des mers du Sud, elle fut l’une des premières femmes peintres du Paris des impressionnistes. Un jour de printemps 1876, dans une auberge des bords de Loing, elle fait la connaissance d’un jeune intellectuel écossais. Il a onze ans de moins qu’elle. Il souffre des poumons et l’on craint pour sa vie. Entre ces deux êtres que tout sépare - elle est américaine, mariée, mère de deux enfants ; il est le fils unique d’austères bourgeois de l’époque victorienne - l’amour explose. Un amour plus fort que tous les interdits. Plus fort que la maladie et la mort. Un amour qui va faire du jeune rebelle l’un des génies littéraires les plus célèbres de son temps : Robert Louis Stevenson, l’immortel auteur de L’Île au trésor et du Cas étrange du Dr Jekyll et Mr Hyde.

« Le Voleur d'éternité ». D'origine paysanne, William Petty fut un pauvre boursier de Cambridge, avant de devenir l’un des grands hellénistes de son temps. Engagé par Lord Arundel, premier pair du royaume d’Angleterre, il devint le précepteur de ses enfants. Jusqu’au jour où Arundel s’aperçut que Petty possédait un don unique pour repérer la beauté. Un « œil ». À une époque où les grands aristocrates se servaient de l’art comme signe de puissance, Petty devint l’arme maîtresse de Lord Arundel dans la bataille politique qui l'opposait au favori du roi, le superbe duc de Buckingham... S’ensuivit une lutte implacable où les deux rivaux tentèrent de se vaincre par chefs-d’œuvre interposés. Arundel passe aujourd'hui pour l'un des plus grands collectionneurs du monde. On ignore que c'est à Petty qu'il doit cette réputation. William Petty fut peut-être le premier archéologue de tous les temps, un aventurier qui eut la folie - ou le génie - de s'emparer des chefs-d'œuvre de l’humanité sur tous les rivages de la Méditerranée.

 

« La souffrance et la grâce » de René et Danièle Sirven – Ed. Albin Michel

la souffrance et la graceDepuis 2003, Danièle et René Sirven allaient rendre visite tous les ans à Rickey dans son Death row (couloir de la mort) au Texas. Puis ils l'avaient quasiment "adopté", tant ils avaient été touchés par cet être brisé par une enfance martyre, déficient mental, qui clamait son innocence. Petit à petit, à leur contact, Rickey avait appris à lire et écrire, entretenait avec eux une abondante correspondance, et enrichissait sa foi naïve par ce qu'il pouvait comprendre de ce que les auteurs lui transmettaient de l'enseignement de Marie Balmary et Annick de Souzenelle. Le livre rappelle ce parcours d'amitié et de spiritualité, ainsi que le dédale des recours successifs qui échouent les uns après les autres. Puis vient le temps de l'annonce de l'exécution, et le récit se transforme en un journal à deux voix, où les auteurs témoignent de cette implacable machine à tuer qu'est la justice texane. Jusqu'à la description de l'exécution elle-même, le 9 avril 2013, à laquelle ils sont amenés à assister en tant que "parents adoptifs" du condamné.

 

Dans la Collection « Bibliomnibus »…

LAURA CASPARY OMNIBUS« Laura » de Véra Caspary

Qui a tué Laura ? Et qui était-elle ? Intrigué, puis bientôt fasciné par l'obsédante image de la jeune femme, l'inspecteur MacPherson tombe sous le charme de l'absente. Absente, vraiment ? Les coups de théâtre et les rebondissements s'enchaînent dans cette impeccable intrigue policière doublée d'un troublant chant d'amour. En adaptant fidèlement le roman à l'écran, Otto Preminger offrit à Gene Tierney un de ses plus beaux rôles.

CHESTERTON-OMNIBUS.gif« La sagesse du père Brown » de Gilbert-Keith Chesterton

Douze enquêtes du plus déroutant des enquêteurs de la fiction policière : le Père Brown. Le père Brown est un des personnages les plus célèbres - et le plus déroutant - de la fiction policière. Ce prêtre catholique d'une petite paroisse de l'Essex, petit et rondouillard, avenant, n'a rien d'extraordinaire ; il semble même tout à fait insignifiant, voire ahuri, avec son regard de myope et son grand parapluie qui l'embarrasse. Le fait est que cette apparence médiocre dissimule un cerveau exceptionnel aux méthodes géniales. Les faits et les indices l'intéressent peu : il se laisse guider par l'atmosphère et ses intuitions. Il se glisse dans l'esprit du malfaiteur et résoud de l'intérieur des énigmes a priori insolubles. En prenant le contrepied des méthodes d'investigation classiques, il agit à rebours du sens commun. Les observateurs (dont le lecteur) ne comprennent rien à son comportement, ni à son discours, à mille lieues semble-t-il de l'enquête en cours : ses agissements sont à première vue incohérents, ses propos décousus, ses digressions insensées . Et pourtant... La logique déconcertante de ce détective particulier éclate une fois l'intrigue dénouée. Il considère le crime comme une ?uvre d'art et le criminel comme une âme égarée qu'il faut comprendre et sauver. C'est donc un philosophe que dépeint Chesterton, mais un philosophe décalé, maniant l'humour et le paradoxe. En un mot : un poète. 

NICOLAS FREELING« Psychanalyse d'un crime » de Nicolas Freeling

" Freeding met en scène un inspecteur de police, Van der Valk, qui évoque irrésistiblement Maigret. Mais l'analyse psychologique de Freeling, sa peinture d'une ville, ont plus de force, plus de conviction que chez Simenon. Freeling s'éloigne délibérément des conventions du genre, son écriture originale en fait l'initiateur d'un roman criminel tout en nuances. Lui n'imite personne et son héros, Van der Valk, aura marqué la galerie des détectives d'une empreinte ineffaçable. "

 

« Plage » de Marie Sizun – Ed. Arléa Poche

PLAGE-SIZUN.gifQue fait cette femme seule sur la plage d’une petite station balnéaire de Bretagne ? Discrète, elle se fond dans le paysage, observe les gens autour d’elle, semble attendre, mais qui ? C’est un homme qu’elle attend. Il doit venir la rejoindre ; il le lui a promis. À la fin de la semaine, il sera là. Il est son amant. Il est marié. Elle veut voir dans sa venue prochaine un choix qu’il assume. Alors elle l’attend et trompe son ennui en jouant à la femme en vacances.
Mais les jours se succèdent, les nouvelles se font plus embrouillées, plus rares. Passant tour à tour de l’inquiétude au désespoir, puis de l’abattement à la colère, elle sortira à jamais changée de cette semaine décisive. Avec un art qui lui est propre, Marie Sizun réussit là le portrait tout en nuances d’une femme d’aujourd’hui. Avec finesse, elle sait révéler l’intimité des êtres dans leurs moments de doutes et de passion

 

Hilary Mantel – Ed. Sonatine

OMBRE TUDORS« Dans l'ombre des Tudors - Tome 1 - Le Conseiller »

Angleterre, 1520. Règne des Tudors. Le roi Henri VIII n'a pas de fils pour lui succéder. Situation préoccupante qui pourrait entrainer le pays sur le chemin de la guerre civile. Aussi décide-t-il de divorcer de Catherine d'Aragon, avec qui il est marié depuis plus de 20 ans pour épouser Anne Boleyn, dont il est tombé amoureux. Son conseiller, le cardinal Wolsey échouant à obtenir l'accord du pape, un jeune homme plein de fougue et de ressources va peu à peu entrer dans les bonnes grâces du roi et l'aider à vaincre l'opposition. Son nom : Thomas Cromwell. Ambitieux, idéaliste et opportuniste à la fois, fin politicien et manipulateur né, celui-ci est au début d'une carrière qui va modifier profondément et durablement le visage du royaume.

le conseiller« Le Conseiller – Tome 2 – Le pouvoir »

1535. Thomas Cromwell a affronté l'Église catholique et la noblesse anglaise pour permettre à son souverain, Henri VIII, de divorcer de Catherine d'Aragon afin d'épouser Anne Boleyn. Nommé ministre en chef, il doit maintenant gouverner un royaume isolé en Europe, au bord de la guerre civile, tout en affrontant l'opposition de l'aristocratie et du clergé. Sa tâche est d'autant plus complexe qu'Henri VIII, devant l'incapacité d'Anne Boleyn à lui donner un héritier mâle, convoite désormais la jeune Jeanne Seymour. Manipulations, trahisons et intrigues : Cromwell, en fin stratège, va devoir employer tous les moyens pour satisfaire les désirs du roi, sauver la nation... et sa tête par la même occasion. La Cour devient alors le théâtre d'une véritable tragédie sanguinaire, celle des derniers mois d'Anne Boleyn, dont personne ne sortira indemne. Après Dans l'ombre des Tudors, qui retraçait l'accession au pouvoir de Cromwell, Hilary Mantel nous offre ici une nouvelle fresque passionnante autour de la maison Tudor.

 

« Les dessins les plus cruels de Cabu » de Cabu – Ed. Le Cherche-Midi

DESSINS CRUELS CABUÀ l'instar des grands crus, la méchanceté de Cabu gagne en férocité au fil des années. Il dessine comme les tueurs à gage exécutent leurs cibles. L'actualité, il est vrai, lui fournit jour après jour son lot de médiocres, d'arrivistes, de politiciens rances, de sportifs drogués, de racistes, de xénophobes, de militaires, sans oublier tous ceux qui rendent la vie grise.

 

« L'ombre d'un homme » de Bénédicte de Mazery – Ed. Pocket

OMBRE HOMME DES MAZERYAlfred Vigneux n'a jamais oublié Charlotte et lorsque, à l'occasion de la réfection de son immeuble, il exhume de la cave les documents paternels, son passé lui revient de plein fouet. Le vieillard solitaire, à l'existence jusqu'ici monotone et recluse, décide alors de réécrire l'histoire à sa façon. Adèle, son mari et leur jeune fils, Léo, se voient ainsi proposer un étrange échange : la jouissance d'un appartement dont le vieil homme est propriétaire contre sa présence à dîner, chaque soir. La famille, qui vit pauvrement, accepte et emménage dans l'immeuble. Très vite, cependant, le jeune Léo comprend qu'ils n'ont pas été choisis au hasard.

 

« Park Avenue » de Cristina Alger – Ed. LGF/Livre de Poche

PARK AVENUEEn épousant Merrill par amour, le jeune avocat Paul Ross est entré dans le clan Darling avec son cortège de privilèges : un appartement sur Park Avenue, un job en or, des week-ends dans les Hampton et des soirées avec le tout Manhattan. Mais bientôt Wall Street plonge et les grandes banques menacent de s'effondrer. Un scandale vient éclabousser la famille Darling, la propulsant sous les feux des médias, et Paul doit choisir son camp. Sauver sa peau en trahissant sa femme et les siens ou les protéger, coûte que coûte. Cristina Alger pose un regard subtil et implacable sur cette haute société new-yorkaise dont la crise financière de 2008 va faire voler en éclats les certitudes.

 

« Une famille anglaise » d’Helen Walsh – Ed. J'ai lu

FAMILLE ANGLAISEPar la nuit la plus froide de 1975, un homme aux cheveux flamboyant court à travers les rues enneigées d’un quartier résidentiel de Warrington. Son nom est Robbie Fitzgerald. Chanteur en quête de gloire, il court pour participer au concert qui devrait changer sa vie et celle de sa famille. Au même moment, dans leur petite maison d’une ville rigide du nord de l’Angleterre, sa femme, Susheela, une infirmière tamoule, l’attend patiemment, sans se douter que la haine dont le voisinage fait preuve à son égard, va bientôt s’immiscer dans sa vie de façon irrémédiable.

 

 

Valérie Expert

 

 

Alexandra Lapierre – Ed. Pocket

LAPIERRE JE TE VOIS REINE« Je te vois reine des quatre parties du monde »

Comme Christophe Colomb, Doña Isabel Barreto rêva de repousser les limites des mondes connus. Admirée - haïe aussi -, elle devint, au temps des conquistadors, la première et la seule femme amirale de la flotte espagnole. En 1595, elle part de Lima avec quatre galions en quête du cinquième continent : l'Australie. Elle traverse le Pacifique, couvrant près de la moitié du globe sur une route maritime inexplorée. Au fil de ses découvertes, elle va devoir affronter la violence et tenir tête à la mort. Elle aimera follement deux hommes qui partageront son ambition. Mais pour survivre, elle accomplira des actes qu'elle-même ne pourra se pardonner... Connue pour la rigueur de ses enquêtes, Alexandra Lapierre a suivi sa trace dans les bibliothèques d'Europe et d'Amérique du Sud, traquant de Lima à Séville tous les témoignages de cette existence passionnée.

 

« A travers Céline, la littérature » d’Henri Godard – Ed. Gallimard

HENRI-GODARD.gif« Céline est un grand écrivain, mais ce n'est pas un écrivain comme les autres. Il m'arrive aujourd'hui encore, en lisant un des "contre-Céline" qui se publient périodiquement, de me demander comment j'ai pu consacrer tant d'années à éditer et à explorer l'œuvre d'un auteur aussi controversé et, en effet, aussi problématique... »

 

 

« Un bien grand amour ; Lettres à Musidora 1908 – 1953 » de Colette – Ed. de L’Herne - Collection Correspondances -

COLETTE.JPG« Je me souviens que, tout encombrée d’une grossesse, je m’ennuyais du music-hall, et j’allais

souvent passer des soirées paisibles dans la loge de Musidora que j’ai connue au sortir de l’enfance. Sa charmante beauté, à souhait blanche et noire pour le cinéma, n’avait pas moins de succès au music-hall. » Colette; Ces lettres, introuvables par ailleurs, constituent une série de portraits et de souvenirs de l’auteur, ainsi qu’une correspondance fournie entre elle et Musidora. Musidora (1889-1957) est sans doute la première star du cinéma muet. La première « vamp » aussi, titre que lui a valu son rôle, en 1915, dans le film de Louis Feuillade, Les Vampires. Sa silhouette gainée de soie noire est encore dans la mémoire de tous les cinéphiles. C’est au music-hall qu’elle a connu Colette dont elle fut la partenaire sur scène et l’interprète à l’écran : Minne, La Flamme cachée, La Vagabonde. L’interprète et l’amie. Une amitié d’un demi-siècle, dont rendent compte les lettres ici rassemblées. Mais Musidora ne fut pas seulement actrice, pionnière du cinéma, elle réalisa une dizaine de films, dessina, écrivit… Colette reconnaissait les talents de son « petit Musi », comme elle disait : « L’un de mes frères, quand il était petit, voulait absolument que le Bon Dieu inventât pour lui un " bâton qui n’a qu’un bout ". Mais toi, tu as créé le bâton à trois bouts, dont l’un porte un pinceau, l’autre le joli-brin-de-plume, et le troisième un crayon à sourcils. »

 

« Le gué du tigre » de Philippe Dessertine – Ed. J’ai lu

le gué du tigreLe 6 février 2012, une grise fin de journée, un policier sort d'une voiture officielle conduite par un vice colonel de l'armée chinoise ; il entre dans le consulat américain de Shengdu, pour y rester près de trente heures. Le policier est surnommé l'Eliott Ness chinois ; il détient des secrets susceptibles de faire vaciller l'appareil politique de son pays ; et par là de créer une onde de choc aux conséquences incalculables. Pendant cette nuit de folie, il va demander l'asile politique aux Etats Unis, qui le lui refuseront dans une atmosphère de tension extrême entre les deux super puissances. Parce que cet événement est considérable, parce que l'équilibre de la planète en sera affecté d'une manière ou d'une autre, parce que personne ne détient la totalité des cartes abattues dans cette partie de poker menteur, il n'était autre solution que de jouer du ressort de la fiction.

 

Louis Vuitton Travel Book :Venice et Vietnam

LV VENISELV VIETNAMLouis Vuitton publie deux nouveaux titres dans sa collection de carnets de voyage illustrés par des artistes du monde entier. Cette fois, c’est au tour du célèbre mangaka japonais Jirô Taniguchi de composer une histoire au cœur de Venise tandis que l’auteur de bandes dessinées italien Lorenzo Mattotti dépeint sa découverte du Vietnam.

 

 

 

« Trouver un stage ou en emploi – 50 pays dans le monde » par Prune Pont-Benoit et Jean-Pierre Pont – Ed. Télémaque

TDM_EMPLOI-MONDE-plat1-100-dpi.jpgAprès un premier volume consacré à 30 pays européens, ce second volume se penche sur 50 pays du monde (Amérique, Asie, Afrique, Océanie). Par continent puis par pays, cet ouvrage recueille l’ensemble des informations sur les filières qui recrutent, celles qui ne recrutent pas, les formalités précises à effectuer pour réussir son expatriation en trouvant un stage ou en emploi.

 

 


« Emile et les autres » et « Emile fait un cauchemar » de Vincent Cuvellier et Ronan Badel – Ed. Gallimard Jeunesse Giboulées

EMILE ET LES AUTRESEMILE FAIT UN CAUCHEMARAujourd'hui, Emile doit jouer avec les autres ! et Aujourd’hui… Emile a fait un cauchemar… C'est comme ça et pas autrement !

 

« La sorcière verte sème le bazar » de Viviane Lelong-Verdier – Ed. Petite Fripouille

SORCIERE VERTELes Editions Petite Fripouille publient le deuxième titre de la série la sorcière verte, "la sorcière verte sème le bazar". Désormais convaincue des vertus des légumes à la suite de ses mésaventures dans "la sorcière verte a mal au ventre", la sorcière décide de planter un potager. Elle entreprend de retrouver les sachets de graines que sa grand-mère bien aimée lui a laissée. Seulement voilà, chez les sorcières, rien ne se passe exactement comme prévu et ces graines, en germant, auront les effets les plus inattendus. Il faudra l'intervention d'un mage pour ramener un peu d'ordre dans le grand bazar qu'elle a semé. Les enfants retrouveront avec plaisir le personnage de la sorcière verte et riront de ses maladresses à répétition et de ses trouvailles de langage

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires