Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 16:42

 

 

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

« La Grande guerre en relief - 1914-1918 » de Jean-Pierre Verney – Ed. Les Arènes (Coffret)

GRANDE GUERRE RELIEFLa magie du relief. La stéréoscopie fut la grande passion des années 1900. Ces trente-cinq clichés en relief, accompagnés d'une paire de lunettes en acier, nous font revivre de manière saisissante la vie quotidienne des poilus. Un livre d'histoire. Ce coffret contient un ouvrage en couleur de 176 pages qui raconte la Grande Guerre à travers des photographies, des lettres, des carnets et des souvenirs des deux camps.

 

 

« Le Clan Pasquier » de Georges Duhamel – Ed. Flammarion

PASQUIER-0.gifTome 1- « Le Notaire du Havre, Le Jardin des bêtes sauvages, Vue de la Terre promise - 1888-1900 »

Voici comment Georges Duhamel lui-même résumait l'esprit de cette oeuvre qui, pour n'être pas purement autobiographique, s'inspire en tous points de sa propre vie : « L'histoire des Pasquier » a pour sujet principal l'ascension d'une famille du peuple à l'élite entre 1870 et 1930. Raymond Pasquier, fils d'un jardinier, homme aussi fantasque, qu'infidèle, touche-à-tout inspiré ou catastrophique, s'instruit laborieusement, jusqu'à obtenir (à 51 ans !) un diplôme de Docteur en médecine, avec l'aide obstinée de son épouse Lucie. Épouse dont il a eu 5 enfants qui ont survécu. L'un d'eux, Laurent, le narrateur, deviendra, non sans efforts et aventures, un des premiers biologistes de son temps, récompensé par l'Académie française. L'aînée des filles, Cécile, musicienne exceptionnellement douée, sera de bonne heure une grande artiste. La plus jeune des filles, Suzanne, remarquable par sa beauté, deviendra comédienne. Le fils aîné, Joseph, enfiévré par l'appétit des biens temporels, s'illustrera comme hommes d'argent, homme d'affaires et homme politique. Enfin, le dernier des enfants, Ferdinand, s'enfoncera tout doucement dans une médiocrité sans lueur. »

 

PASQUIER 1Tome 2- « La Nuit de la Saint Jean, Le Désert de Bièvres, Les Maîtres - 1900-1913 »

Ah ! Qu'ils l'ont attendu, les enfants du clan Pasquier, cet âge adulte qui se profile devant eux ! Ils rêvent de pouvoir s'émanciper de ce père irresponsable et fantasque qui a gâché leur enfance, meurtri leur adolescence et réduit la vie de leur mère, la brave Lucie, à un douloureux enfer domestique. Les voici donc, aux premières années du jeune XXe siècle, dont ils attendent le meilleur sans présager le pire Pour Joseph, l'affaire est entendue et ses premiers millions gagnés ont fait de lui un homme cynique et retors. Pour Laurent, l'espoir de voir la Science rendre le monde meilleur l'empêche de chercher pour lui-même les réconforts de l'amour. Pour Cécile, la pianiste surdouée, la gloire est à portée de main quand l'Amérique commence de lui faire les yeux doux ; pour Suzanne, l'apprentissage du théâtre se fait sous la houlette de la glorieuse Sarah Bernhardt ; et pour Ferdinand, la médiocrité semble déjà régir une existence sans passion ni volonté...

 

PASQUIER 2Tome 3- « Cécile parmi nous ; Le Combat contre les ombres ; Suzanne et les jeunes hommes ; La Passion de Joseph Pasquier - 1913-1931 »

C'est son propre destin qu'affronte maintenant le Clan Pasquier. Leur invraisemblable père est toujours là, plus fantasque que jamais, mais ils ont appris à s'en protéger ; ne leur reste qu'à épargner à leur mère les délires inventifs d'un mari à qui l'âge n'apporte guère la sagesse. Le XXe siècle s'offre aux cinq enfants de la famille, mais ce n'est que pour les confronter à ses horreurs. Le bonheur paraît hors de portée de ces êtres tourmentés. Cécile parmi nous, Le combat contre les ombres, Suzanne et les jeunes hommes et La passion de Joseph Pasquier : les quatre derniers romans du Clan Pasquier nous font voyager de la veille de la Grande Guerre jusqu'à l'aube des années 30. Dans un monde à feu et à sang, Laurent participe aux fantastiques bonds en avant de la médecine, Cécile détruit ses amours pour mieux aimer la musique, Suzanne s'isole dans sa gloire de comédienne, Ferdinand s'enterre dans sa médiocrité tandis que le destin fait payer l'insolence de sa réussite au richissime Joseph.

 

« Thiers - Bourgeois et révolutionnaire » de Georges Valance – Ed. Flammarion

THIERS VALANCEPourquoi Thiers ? Pourquoi une biographie de l’homme qui reste dans les mémoires comme le sinistre fossoyeur de la Commune ? Pourquoi raconter la vie de ce Monsieur Prud’homme, emblème de la bourgeoisie conquérante et sûre d’elle ? À cause de tout cela – et aussi parce que Thiers, dont Balzac s’inspira pour créer son Rastignac, est un incroyable personnage de roman. Car Thiers, c’est aussi : un enfant du peuple, abandonné par son père escroc, qui, grâce à son ambition et son travail, deviendra chef de l’État. Un provincial monté à Paris, qui séduit par son intelligence les salons et, en premier lieu, le superbe Talleyrand. Un journaliste touche-à-tout qui, à peine arrivé à Paris, découvre le génie de Delacroix, ébranle la Restauration en théorisant, dans le journal qu’il a créé, le système parlementaire et participe au plus haut niveau à la révolution de Juillet 1830. C’est aussi un politicien taxé d’opportunisme, mais qui n’a jamais rallié le Second Empire, dont il prévoit, fustigeant à la Chambre la politique étrangère de Napoléon III, la terrible chute. C’est le diplomate qui, à soixante-treize ans, parcourt l’Europe pour trouver des alliés à la France. C’est le libérateur du territoire qui règle aux Allemands une exorbitante rançon de 5 milliards de francs sans pour autant ruiner les finances du pays. Thiers, enfin, c’est l’homme d’État qui comprend en 1871 qu’il est temps de fonder la République… Thiers, c’est le XIXe siècle.

 

Mélania Mazzucco

mazzucco ANGE« La longue attente de l'ange » - Ed. Flammarion

Venise à la fin du XVIe siècle. Le Tintoret, peintre volcanique, anticonformiste et plein d'ambition, s'est battu par tous les moyens pour asseoir sa réputation. A l'approche de la mort, il s'interroge sur son existence en tant qu'artiste et sa vie familiale mouvementée. Au coeur de ses pensées se trouve sa fille illégitime adorée, qui a appris la musique et la peinture à ses côtés : Marietta, l'incarnation de ses rêves et son œuvre la plus réussie. Dans une Sérénissime au décor singulier se nouent une foule d'histoires merveilleuses habitées par des personnages inoubliables, parmi lesquels se détache la figure solitaire et émouvante de Marietta. "C'est le langage ondoyant de l'âme, trop libre et trop désespérée, d'un homme mourant qui, après avoir accompli à reculons un retour forcé dans sa mémoire, trouve son ange, Quel qu'il soit".

 

MAZZUCCO VITA“Vita” – Ed. J'ai lu

" Ils n'avaient pas la moindre idée de l'endroit où ils se trouvaient. Ils auraient aussi bien pu être sur la lune. [...] Ils se traînaient, désormais, les pieds en feu, et la ville n'en finissait plus. " En 1903, deux petits Italiens un peu perdus débarquent à New York. Vita et Diamante, âgés de neuf et douze ans, s'installent dans la pension de famille tenue par le père de la fillette. C'est la vie de ses ancêtres, de sang ou de cœur, que Melania G. Mazzucco relate ici : les espoirs et les désillusions, la violence quotidienne, la misère, le despotisme paternel, les rivalités et les expédients et, rayon de soleil fugace, l'amour impossible qui naît entre les deux enfants.

 

stella gibbons bois rossignol« Le bois du rossignol » de Stella Gibbons – Ed. Héloïse d'Ormesson

Jeune veuve, Viola Wither est contrainte de quitter Londres pour emménager chez son austère belle-mère dans sa demeure de l'Essex. A vingt et un ans, elle y voit ses raves romantiques s'évanouir et son caractère enjoué bridé par l'ennui et les conventions. Pourtant, au mépris des convenances, l'intrépide transgresse les codes : elle flirte avec Victor Spring, son amour de jeunesse, quand celui-ci est sur le point de se marier. La bucolique campagne anglaise, les bals grandioses, les passions déraisonnables, la cruauté des rapports sociaux -

 

 

Rosa Tandjaoui

Libraire – Les orgues – Paris

 

« Compagnie K » de William March – Ed. Gallmeister

COMPAGNIE K MARCHDécembre 1917. Une compagnie de l'US Marines Corps débarque en France et est envoyée au front. Pour la première fois, les hommes de la Compagnie K découvrent la guerre : attaques de nuit, balles qui sifflent, obus qui explosent, ordres absurdes, grondement de l'artillerie, tentation de déserter. Les cent treize soldats qui composent cette compagnie prennent tour à tour la parole pour raconter leur guerre, toutes les guerres. L'un après l'autre, ils décrivent près d'un an de combats, puis le retour au pays pour ceux qui ont pu rentrer, traumatisés, blessés, marqués à jamais par ce qu'ils ont enduré. Inspiré par l'expérience de son auteur, Compagnie K est un livre inoubliable qui s'inscrit dans la droite ligne d'A l'ouest rien de nouveau d'Erich Maria Remarque. Salué comme un chef-d’œuvre lors de sa sortie, ce tableau saisissant de la Grande Guerre telle que l'ont vécue les soldats américains est traduit en français pour la première fois.

 

“Transatlantic” de Colum McCann – Ed. Belfond

COLUM McCANNA Dublin, en 1845, Lily Duggan, jeune domestique de dix-sept ans, croise le regard de Frederick Douglass, le Dark Dandy, l'esclave en fuite, le premier à avoir témoigné de l'horreur absolue dans ses Mémoires. Ce jour-là, Lily comprend qu'elle doit changer de vie et embarque pour le Nouveau Monde, bouleversant ainsi son destin et celui de ses descendantes, sur quatre générations. A Dublin encore, cent cinquante ans plus tard, Hannah, son arrière-petite-fille, tente de puiser dans l'histoire de ses ancêtres la force de survivre à la perte et à la solitude.

 

« Ode à un rossignol et autres poèmes » de John Keats – Ed. La Delirante

ODE A UN ROSSIGNOLCe livre paraît à l'occasion de la sortie nationale en salle, le 6 janvier 2010, du dernier film de Jane Campion, la célèbre réalisatrice de La leçon de piano, Bright Star !, consacré au poète romantique anglais John Keats, atteint de tuberculose, et à sa tragique passion pour Fanny Brawne. Fouad El-Etr, qui a traduit les poèmes pour les versions doublée et sous-titrée du film, présenté en compétition au dernier Festival de Cannes, les a réunis avec d'autres pour en faire un livre en édition bilingue.

 

« Histoire des lieux de légende » d’Umberto Eco – Ed. Flammarion

UMBERTO ECONotre imaginaire abonde en territoires et en lieux n'ayant jamais existé, de la cabane des sept nains aux îles visitées par Gulliver, du temple des Thugs de Salgari à l'appartement de Sherlock Holmes. Mais on sait en général que ces lieux sont nés de l'imagination d'un narrateur ou d'un poète. D'un autre côté, et depuis les temps les plus reculés, l'humanité n'a cessé de rêver à des lieux qu'elle a cru réels, comme l'Atlantide, Mu, la Lémurie, le royaume de la reine de Saba, celui du Prêtre Jean, les Iles Fortunées, l'Eldorado, Thulé, l'Hyperborée, le pays des Hespérides, le lieu où l'on conserve le saint Graal, la forteresse des assassins du Vieillard de la Montagne, les îles de l'utopie, celle de Salomon, la Terre australe, l'intérieur d'une Terre creuse et le mystérieux royaume souterrain d'Agarttha.

 

« Le Diable, certainement - 33 nouvelles délicieusement amorales » d’Andrea Camilleri – Ed. Fleuve Noir

ANDREA CAMILLERISeule l'intervention de l'ennemi du genre humain peut expliquer la manière dont nos vies basculent parfois. De l'éminent homme d'Eglise victime d'un terrible lapsus au magistrat induit en erreur par un roman policier, du philosophe qui se fait tuer pour prouver la vérité de ses positions au partisan trahi par une souris, tout au long de ce recueil de 33 nouvelles, Camilleri ne cesse d'ouvrir des gouffres sous les pieds de ses personnages comme sous les nôtres.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires