Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 


Retrouvez sur ce blog les coups de coeur des libraires... 

Chaque semaine, nous vous présenterons la liste des livres présentés dans l'émission, ainsi que les coups de coeur de Valérie Expert !


Horaires de diffusion
: Jeudi 16 h 10, samedi 14 h 35, dimanche 16 h 35, mardi 16 h 40 et mercredi
15 h 40

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 15:10

 

Gérard Collard

Libraire – La Griffe Noire – Saint Maur

 

« Les mites n'aiment pas les légendes » d’Auguste Derrière – Ed. Le Castor Astral  

MITES LEGENDESUne moitié de sein s'appelle aussi un mi-nibard. On ne dit pas le chat fit des bonds mais le Minnesota. Etre anglais, ça coupe la respiration ! Ce nouvel opus d'Auguste Derrière foisonne de proverbes inédits et de réclames publicitaires hilarantes et graphiques, telles que Le beurre de missel, La vodka Dubaro, ou L'Habit Talheir. Il contient aussi une enquête drôlement absurde sur le mythe d'un Derrière fidèle à sa légende, et une participation exceptionnelle de PLONK & REPLONK.

 

« Comment survivre à une énorme gueule de bois » de Stéphane Rose – Ed. J'ai lu

GUEULE DE BOISCe livre vous aidera à surmonter l'une des épreuves les plus difficiles dans la vie d'un être humain : la gueule de bois. Comment la détecter, la vaincre, la maîtriser, mais aussi : Quelle chanson écouter en état de gueule de bois avancée ? Quelle émission de télé regarder ? Comment gérer les textos compromettants que vous avez envoyés dans un état second ? Quelle excuse faut-il donner à votre patron pour expliquer votre absence au bureau ? Autant de questions qui trouveront des réponses précises et quasi scientifiques dans ce livre, bien plus efficace qu'une aspirine !

 

« Champignons » de Régis Marcon – Ed. de La Martinière

CHAMPIGNONSRégis Marcon, grand chef d'un restaurant 3 étoiles, est réputé internationalement pour connaître et travailler le champignon comme personne. Il y a toujours un menu dégustation de champignons à la carte de son restaurant. C'est le chef incontournable de ce sujet ! Il nous propose ici une bible de plus de 400 pages qui permettra au lecteur d'identifier les champignons, les préparer et les cuisiner au plus juste. Recettes simples (Salade de cèpes ; Pizza aux champignons) ou sophistiquées (Soupe de pho, Foie gras aux girolles, raisins blancs et noix ; Filet de rouget aux pommes et aux laccarias), Régis Marcon livre tout son savoir-faire, remarquablement illustré et mis en scène.

 

« Coffret A.O.C: Amusement d'origine contrôlée » - Ed. Hachette Pratique

AOCLancez le dé et testez vos connaissances sur le vin à travers un parcours semé d’embuches et 640 questions à choix multiples, réparties en 8 thèmes : cépages, appellations, grands crus, culture, vinification, dégustation, réglementation, vins du monde. Pour aller plus loin et vous préparer au mieux avant d’entrer en piste : plus de 250 mots du vin et près de 100 cépages à découvrir en 128 pages.

 

« Dictionnaire historique de Paris » - Collectif - Ed. LGF/Livre de Poche

DICO PARISDe Pierre Abélard à Zone, de l'installation des Gaulois Parisii aux projets du « Grand Paris », ce dictionnaire rassemble tout ce qui a tissé l'histoire et forgé la personnalité de la Ville lumière : personnages marquants, édifices emblématiques (ponts, églises, musées, palais..), événements historiques, hauts lieux de la vie culturelle et artistique, quartiers, anecdotes. Paris offre mille visages, plus surprenants et passionnants les uns que les autres. On passe ainsi de la Journée des Farines au Boulevard du crime, du Lapin Agile aux Pirogues de Bercy, de Clovis aux Cocottes... On y apprend encore ce qui s'est passé à la tour de Nesle, la longueur des égouts, qui était Etienne Marcel, et ce que criait le marchand de jonc dans les rues…

 

« Lino Ventura, carnets de voyages » par Clelia Ventura – Ed. Barnea Productions

LINO-VENTURA.gifClelia Ventura aime à entretenir la flamme de son père Lino Ventura. 22 octobre 2012... 25 ans déjà que cet immense acteur, cet homme estimé et respecté par tous, nous a quittés. À travers "Carnet de Voyages, Itinéraire d'un épicurien", Clelia nous emmène dans les coulisses de la vie d'artiste 1 de son "Lino" de père et nous fait voyager au Pays du Souvenir. Elle nous fait vivre des moments d'émotions pures et sacrées que Lino partageait avec ses compagnons de Cinéma, d'Amitié et de Vérité.

 

« La saga des favorites » de Jean Des Cars – Ed. Perrin

SAGA FAVORITESAprès le succès de La Saga des reines, Jean des Cars signe les étincelants portraits des favorites les plus célèbres. Proches du pouvoir, et l'exerçant parfois d'une manière clandestine, elles forment un galant cortège de femmes à qui de grands hommes doivent beaucoup. Qu'est-ce qu'une favorite ? Le mot, sans doute d'origine italienne, signifie qu'une femme " a les faveurs " d'un personnage de haut rang. Elle ne se contente pas d'être une maîtresse, elle dispose de moyens, a une influence politique, économique ou artistique ; elle obtient des résultats, heureux ou calamiteux. Rien ne se fait ni ne se défait sans elle. Les égéries retenues par l'auteur ont toutes joué un rôle en raison de leur emprise sur un monarque, prince-président, roi, empereur, qu'il soit marié, veuf ou célibataire : Agnès Sorel, Diane de Poitiers, Gabrielle d'Estrées, Louise de La Vallière, la marquise de Montespan, Mme de Maintenon, les soeurs de Nesle, la marquise de Pompadour, Mme du Barry, Zoé du Cayla, Lola Montez, Miss Howard, Katia Dolgorouki, Blanche Delacroix, Magda Lupescu et Wallis Simpson. Une quinzaine de portraits de femmes qui ont bousculé l'histoire du monde.

 

« Service des affaires classées - 36 crimes presque parfaits » de Roy Vickers – Ed. Omnibus

ROY VICKERSIls sont banquiers, agents immobiliers, rentiers, aristocrates, des gens en tout point respectables. Ce sont aussi des assassins. Ils ont préparé leur crime avec le plus grand soin, aucun détail ne semble leur avoir échappé. Comment pourrait-on les soupçonner ? D'ailleurs l'enquête piétine, et le dossier finit par atterrir dans le Service des Affaires classées, où il peut dormir des mois, des années, jusqu'à ce qu'un grain de sable vienne attirer l'attention de l'inspecteur Rason. Roy Vickers décrit avec un entrain teinté d'ironie - voire d'empathie pour le meurtrier - ces crimes dont on applaudit l'habileté, la quasi-perfection, quasi, en effet : une affaire classée ne l'est jamais tout à fait, et Scotland Yard a de la patience à revendre. Les trente-six nouvelles qui composent ce recueil forment l'intégrale du cycle du Service des Affaires classées.

 

« Le Clan Pasquier… Cécile parmi nous ; Le Combat contre les ombres ; Suzanne et les jeunes hommes ; La Passion de Joseph Pasquier - 1913-1931 » de Georges Duhamel – Ed. Flammarion

CLAN PASQUIERC'est son propre destin qu'affronte maintenant le Clan Pasquier. Leur invraisemblable père est toujours là, plus fantasque que jamais, mais ils ont appris à s'en protéger ; ne leur reste qu'à épargner à leur mère les délires inventifs d'un mari à qui l'âge n'apporte guère la sagesse. Le XXe siècle s'offre aux cinq enfants de la famille, mais ce n'est que pour les confronter à ses horreurs. Le bonheur paraît hors de portée de ces êtres tourmentés.

 


« John Fitzgerald Kennedy » de Frédéric Martinez – Ed. Perrin

KENNEDY MARTINEZLe héros meurt à la fin. Il avait tout : le charme, la jeunesse, le pouvoir et l'argent. Les coups de feu qui éclatent le 22 novembre 1963, à Dallas, font entrer dans la mythologie du XXe siècle John Fitzgerald Kennedy, idole Technicolor de l'Amérique, paladin d'une épopée qui s'achève en roman noir. On sait depuis que celui qui changea la Maison Blanche en usine à rêves cachait un don Juan compulsif écumant les studios d'Hollywood. On sait que ce président à la dégaine d'acteur était un homme usé, livrant une lutte quotidienne contre la souffrance. On a tout dit sur son assassinat. Beaucoup moins sur l'homme complexe qui se cache derrière ce sourire de légende, icône flamboyante d'une société du spectacle qui tue aussi ceux qu'elle adore. Frédéric Martinez, à travers un récit au souffle rare, dessine le portrait subtil et nuancé d'une figure éclipsée par son mythe, incarnation d'une Amérique idéalisée où le sublime côtoie le sordide, où le pathétique le dispute au tragique

 

« Kaleb » de Myra Eljundir – Ed. Robert Laffont…

-KALEB - SAISON 1 Saison 1 (C’est si bon d’être mauvais)

Kaleb Hellgusson a 18 ans et la beauté du diable. De lui, on sait peu de chose, si ce n’est que sa mère est morte en couches et que, depuis l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll, il se découvre un don d’empathe. Il est capable de se brancher sur les émotions d’autrui pour le meilleur comme pour le pire. Le pire peut conduire quiconque se met en travers de sa route au suicide ou à la folie… Qui est vraiment Kaleb ? D’où lui vient ce don et jusqu’où évoluera-t-il ? Pourquoi un petit groupe de scientifiques le traque-t-il où qu’il aille ? A-t-il raison de les fuir ? Au cours de son échappée, qui le conduira en Irlande et en Islande, Kaleb rencontrera d’autres personnes aux aptitudes troublantes (dont une succube au charme de laquelle il succombera, bien qu’ils soient dans des camps opposés), qui font toutes partie d’un projet qui les dépasse, les lie intimement à l’Islande, et qui existe depuis que l’homme sait écrire

-KALEB - SAISON 2 Saison 2 : Abigail (Le mâle dans la peau)

Le mâle dans la peau... SAISON 2. Le pouvoir... Tel est tout l'enjeu de cette nouvelle saison. Mais qui le détient vraiment ? Kaleb qui, depuis qu'on lui a fait ce mystérieux tatouage, se laisse envahir par le Mal et entraîne Abigail en enfer ? Ou bien Abigail qui s'est, malgré le danger, jetée corps et âme dans cette folle passion avec Kaleb et abdique chaque jour un peu plus d'elle-même pour une noirceur qui la fascine et la grise ? Lequel des deux amants a vraiment l'ascendant sur l'autre et le pousse à aller toujours plus loin ? Les apparences sont parfois trompeuses... Au final, ne sont-ils pas juste les pions d'une partie maléfique qui a débuté il y a bien longtemps, quand sont apparus les premiers Enfants du Volcan, et dont la finale se jouera maintenant, qu'ils le veuillent ou non ? Le deuxième tome d'une trilogie de sang et de ténèbres qui fera voyager les jeunes adultes dans les terres les plus reculées d'Islande et d'Irlande, et qui fera renaître des légendes oubliées, dont celle de l'elfe noir.

KALEB - SAISON 3- Saison 3 : Fusion (Tout est bien qui finit mal)

Saison 3. La prophétie du volcan prédit l'avènement d'une nouvelle ère, initiée par l'Elu... Or qui, de Kaleb, Abigail, le colonel Bergsson ou encore Mary-Ann bouleversera à jamais le destin des enfants du volcan ? Et si la mort est la clé, tous ne sont-ils pas des morts en sursis ? Seul le Livre du volcan peut apporter des réponses à Kaleb et lui permettre de survivre au volcan qu'il a réveillé. Mais le tenir entre ses mains peut se révéler plus destructeur que tout...
Ce dernier tome de la trilogie de Kaleb lève le voile sur une mythologie qui prend racine bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer. Plus que jamais, il est question de pouvoir, de sombre passion, de manipulation machiavélique et du parfum sulfureux d'une saga millénaire dont le dénouement pourrait bien vous faire penser que tout est bien qui finit mal.

 

 

Jean-Paul Collet

Libraire – La Boucherie - Paris

 

« Mes robots en pyjamarama » de Frédérique Bertrand – Ed. du Rouergue

ROBOTS EN PYJAMARAMABienvenue chez les robots ! A toi d'imaginer, de dessiner, de colorier ces surprenantes machines qui bougent comme par magie grâce à la technique de l'ombro-cinéma. La grille magique du pyjarama va réveiller ton imagination !

 

 

 

 

« Les robots n'aiment pas l'eau » de Philippe Ug – Ed. Les Grandes personnes

ROBOTS AIMENT PAS EAU"Plic, ploc, plic, ploc... Il pleut sur mon robot Et mon robot n'aime pas l'eau. Trop tard ! Il a attrapé la rouille".

 

 

 

 

 

 

« Atlas des lieux maudits » d’Olivier Le Carrer et Sybille Le Carrer – Ed. Flammarion

ATLAS DES LIEUX MAUDITSPar delà les continents et les océans, l'Atlas des lieux. maudits dresse un inventaire inédit des contrées les plus infréquentables de la planète. De la réserve naturelle de Kasanka en Zambie envahie par des nuées de chauves-souris, au ténébreux phare des disparus d'Eilean Mor perdu dans les îles Flannan, en passant par la sinistre forêt des suicidés d'Aokigahara au Japon ou la diabolique demeure coloniale du 112 Ocean Avenue à Amityville, chacun des quarante lieux recensés renferme une histoire aussi tourmentée que fascinante. Véritable manuel géographique de l'épouvante, cet atlas se feuillette d'une main fébrile, la peur au ventre...

 

« Bourrasques et accalmies » de Sempé – Ed. Denoël

SEMPE - BOURRASQUESDans Enfances (septembre 2011), Sempé s'attardait avec douceur et mélancolie sur le bonheur de l'insouciance. Avec son nouvel album Bourrasques et accalmies, il passe à l'âge "adulte" et le grand enfant qu'il est s'amuse à en croquer les contradictions. Entre bourrasques et accalmies donc, on retrouve, éclatante, la poésie de Sempé, ce rire nécessaire qui invite nos esprits (trop) sérieux à poser un regard différent sur le monde, les hommes et soi-même.
Une véritable thérapie comme le dit Sempé : "Quand je me suis mis à dessiner, c'était peut-être une sorte de thérapie, j'ai eu envie de dessiner des gens heureux. De faire du dessin humoristique avec des gens heureux. Ce qui est de la folie. Mais c'est mon caractère". Cent-vingt petites scènes savoureuses content ces éclaircies pendant la tempête quand chacun tente de maintenir le cap ou de le garder.

 

« Dictionnaire de la méchanceté » - Collectif – Ed. Max Milo

DICTIONNAIRE DE LA MECHANCETEQu'est-ce que la méchanceté ? La philosophie, la sociologie, l'ont conceptualisée et l'ont déclinée sous ses multiples formes. La littérature, l'histoire, le cinéma, l'art dans toutes ses disciplines regorgent de personnages cruels et cyniques, à la fois fascinants et terrorisants. Mais personne jusque-là n'en a offert un panorama. Le Dictionnaire de la méchanceté propose au lecteur, à travers 169 notices rédigées par 80 spécialistes des sciences humaines et sociales, une variété de portraits historiques (Catherine de Médicis, César Borgia, Marie Tudor...), fictifs (la Marquise de Merteuil, Tatie Danielle, Voldemort...) ou mythologiques (Médée, Circé, Mélusine...), ainsi qu'une redéfinition des concepts liés à la méchanceté (tyrannie, perversité, cruauté...).

 

« La ferme de la Ruchotte - Histoire et recettes d'une ferme auberge pas comme les autres » de Frédéric Ménager et Julie Gerbet – Ed. Alternatives - Gallimard

LA FERME DE LA RUCHOTTESituée près de Beaune, en Bourgogne, la Ruchotte est une ferme-auberge biologique unique en France. Un couple d’irréductibles Gaulois, Frédéric et Éva Ménager, y élève des volailles de races anciennes, mais aussi des moutons Solognot et du cochon Grand Gascon que l'on vient acheter de très loin. Lieu unique aussi car le week-end, Frédéric, chef de formation qui a notamment fait ses classes avec Pierre Gagnaire, se met aux fourneaux pour le plus grand plaisir des hôtes de passage. Un livre à l'image de ce lieu hors-norme, qui explique à la fois le choix d’élever des animaux en biologique plutôt qu’en agriculture conventionnelle, et qui donne aussi une centaine de recettes simples et gourmandes d’hier et d’aujourd’hui,
En bonus : le calendrier des travaux de la ferme, l’inventaire des animaux, les bonnes adresses de fournisseurs (maraîchers, vignerons, meunier...).

 

« Les enquêtes de Philip Marlowe - Le grand sommeil ; Adieu, ma jolie ; La grande fenêtre ; La dame du lac ; La petite sœur ; The long Goodbye ; Playback » - Edition revue et corrigée – de Raymond Chandler – Ed. Gallimard

RAYMOND CHANDLER«– Parlez-moi un peu de vous, Mr. Marlowe. Enfin, si vous trouvez ma demande acceptable.
– Qu'est-ce que vous voulez savoir? répondis-je. Je suis détective privé, et depuis pas mal de temps. Je suis un loup solitaire, célibataire, bientôt entre deux âges et fauché. Je me suis retrouvé en taule plus d'une fois et je ne m'occupe pas d'affaires de divorce. J'aime l'alcool, les femmes, les échecs et quelques autres petites choses. Les flics ne m'aiment pas, mais j'en connais deux avec lesquels je m'entends bien. Je suis un fils du pays, né à Santa Rosa, mes parents sont morts ; je n'ai ni frère ni sœur, et si un jour je me fais assommer au fond d'une impasse, comme ça pourrait arriver à n'importe qui dans mon métier, comme d'ailleurs à des tas de gens dans d'autres métiers ou même sans métier, personne ne se dira que sa vie a perdu son sens.» The Long Goodbye.

 

« Magique Circus Tour » de Gérard Lo Monaco et Sophie Strady – Ed. Helium

MAGIC CIRCUS TOURMesdames et messieurs, chers spectateurs, entrez, entrez et découvrez un carrousel époustouflant qui se déploie en cinq scènes animées par un grand créateur du pop-up. Le Magic Circus tour ou les péripéties d'un petit cirque forain ! Dans un jeu d'ombres, de lumières et de couleurs, au fil des pages, acrobates, écuyères et animaux se mettent à tourner, danser, sauter, révélant chaque fois une scène surprise.

 

« Ma Jungle » d’Antoine Guilloppé – Ed. Gautier Languereau

MA JUNGLELa jungle est mon royaume. Ici rien ne m'échappe...

 

 

 

 

 

 

 

« Jours de guerre (1914-1918) - Les trésors des archives photographiques du journal Excelsior » de Jean-Noël Jeanneney – Ed. Les Arènes

JOURS DE GUERRECréé en 1910, Excelsior fut le premier quotidien à utiliser largement la photographie. Pendant la Grande Guerre, ses photoreporters ont arpenté la France et la ligne de front. Ils en ont rapporté plusieurs dizaines de milliers de plaques de verre. Jean-Noël Jeanneney et Jeanne Guérout se sont plongés avec passion dans l'exploration de ce fonds inédit, dont ils ont visionné chaque photo pour en sélectionner les meilleures. De l'été 1914 à la signature du traité de Versailles, cet album d'exception nous immerge dans la France de 1914-1918. Au rythme des saisons et des années, il restitue ce que fut la vie des Français, dans les tranchées et à l'Arrière.

 

 

Stanislas Rigot

Libraire - Lamartine - Paris

 

« Les plus grands films que vous ne verrez jamais » de Simon Braund – Ed. Dunod

LES PLUS GRANDS FILMSIl y a les grands films que tout amateur de cinéma connaît ou se doit de connaître, et il y a ceux sur lesquels ont travaillé les plus grands, réalisateurs, acteurs ou encore scénaristes, et qui n'ont pourtant jamais vu le jour. De Return from St Helena de Charlie Chaplin à The Lady from Shanghai de Wong Kar-wai, en passant par L'enfer d'Henri-Georges Clouzot, The Other Side of the Wind d'Orson Welles ou Superman Lives de Tim Burton, cet ouvrage raconte l'histoire de plus de cinquante "chefs-d'œuvre" du cinéma, parfois légendaires mais souvent inconnus du public, que vous ne verrez jamais. Des films inachevés, victimes de leur contexte historique, artistique, humain, technique ou économique, qui se mettent pourtant à exister dans votre imagination grâce aux affiches conçues pour l'ouvrage, et aux nombreux extraits de scénarios, storyboards et photographies les accompagnant. A travers l'histoire de ces films, c'est celle du cinéma qui nous est contée (ses plus grandes stars, ses promesses et ses trahisons, ses contraintes et ses enjeux) dans cet ouvrage incontournable pour tous les passionnés du 7e art.

 

« L'humour est dans le pré » de Jean-Christophe Royer – Ed. Versilio

HUMOUR EST DANS LE PREAvec l'Humour est dans le pré, Jean-Christophe Royer cultive la dérision en détournant des photos champêtres et en créant des échanges hilarants, décalés, absurdes entre agriculteurs, légumes de saison et autres bovidés. Un livre humaniste, philosophique, mais surtout à mourir de rire.

 

« American Desperado - Une vie dans la mafia, le trafic de cocaïne et les services secrets » de Jon Roberts– Ed. 13e Note Editions

AMERICAN DESPERADOCe livre retrace l'histoire intense de John Riccobono alias Jon Roberts. Né dans la famille Gambino affiliée à la Mafia new-yorkaise, Jon a sept ans quand il est témoin d'un meurtre commis par son père et doit apprendre la loi du silence. Suivant la voie qu'on lui a tracée, il fait ses armes comme "soldat" du clan Gambino puis s'engage dans les marines et donne libre cours à sa sauvagerie naturelle au Vietnam. On le retrouve à vingt-deux ans à New York, où il supervise le racket des boîtes de nuit pour ses oncles. La vague disco/cocaïne va lui donner des idées et lui faire découvrir Miami, où il devient en quelques années l'un des correspondants les plus actifs du cartel de Medellín, écoulant de 50 à 100 kg de poudre par mois. Son carnet d'adresses se lit comme un bottin mondain : le général Noriega, Richard Pryor, O-J Simpson, Meyer Lansky, Richard Dreyfuss, Pablo Escobar... 

 

« Tout ce que je suis » d’Anna Funder – Ed. Héloïse d'Ormesson

ANNA FUNDERAvec l’avènement du Troisième Reich, l’existence insouciante de quatre jeunes Berlinois bascule. Persécutés, ils s’exilent en Angleterre. Depuis Londres, ils tentent d’alerter le monde, désespérément aveugle, sur la terrible menace que représentent Hitler et le régime nazi. Inspiré d’une histoire vraie, Tout ce que je suis met en lumière la destinée héroïque et tragique de ce petit groupe de militants qui organisèrent au péril de leur vie une résistance acharnée contre la cruauté indicible.

 

« L'enfant de l'étranger » d’Alan Hollinghurst – Ed. Albin Michel

ALAN HOLLINGHURSTEn 1913, George Sawle amène en week-end aux Deux Arpents, la maison familiale, un camarade de Cambridge, Cecil Valance. Cet aristocrate poète fait forte impression sur les Sawle, et notamment sur la jeune sœur de George, Daphné, éblouie par l’aisance et la liberté de ton de Cecil. Alors qu’il est l’amant de George, Cecil séduit Daphné et lui dédicace un poème, Deux Arpents. A partir de ce point de départ, l’auteur développe l’histoire de ces deux familles en une grande fresque qui couvre presque un siècle, avec pour fils rouges le déclin de l’aristocratie et l’évolution de la société anglaise dans son approche de l’homosexualité, les deux se rejoignant dans le destin posthume de Cecil, mort en 1916, à 25 ans, sur les champs de bataille. Ses poèmes, notamment Deux Arpents, lui valent une grande popularité dans l’immédiat après-guerre. Cette gloire éphémère, sa mort précoce, sa romance avec Daphné, mais aussi le soupçon d’une homosexualité scandaleuse, aiguillonnent la curiosité des biographes pour ce personnage qui semble sans cesse se dérober derrière le mur du discours officiel de ceux qui l’ont connu. Et le secret de Cecil disparaîtra, enfoui dans les ruines des grandes demeures désormais à l’abandon

 

« L'invention de nos vies » de Karine Tuil – Ed. Grasset

KARIN TUILQu'est-ce qui fait courir Sam Tahar ? L'argent, le luxe, un beau mariage avec la fille d'un homme puissant, les succès féminins, la reconnaissance du barreau new-yorkais où cet avocat redouté exerce, le plaisir de courir les plateaux de télévision, il a tout. Alors que veut-il de plus ? Oublier peut-être que sa réussite repose sur une imposture. Car pour trouver sa place sociale, il a pillé la vie de son ex-meilleur ami, Samuel Baron, écrivain raté, fils d'intellectuels juifs, et qui sombre lentement dans une banlieue sous tension, n'ayant pour seul lot de consolation que Nina, "au corps hypersexué", mannequin pour de grandes enseignes populaires. Ce trio était ami, il y a vingt ans. Ils se retrouvent et tout explose. Leurs vies, vraies et fausses, au terme d'un suspense qui tient tout le livre. Nina prostitue sa beauté en croyant aimer à nouveau. Mais l'avocat est rattrapé par son passé. Il tombe le masque de sa propre création : Sam se nomme en réalité Samir, fils d'immigrés, enfant des cités.

 

« Tout se mérite » de Voutch – Ed. Cherche Midi

VOUTCH TOUT SE MERITELa vie à deux, la famille, le boulot, les amis, (et même les voisins!), tout se mérite et on n’a rien sans rien. Et comme on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, à nous donc les petits arrangements, les douloureuses négociations, les renoncements, les concessions et les marchandages sans fin. Le bonheur a un prix. C'est navrant mais c'est comme ça.

 

 

Valérie Expert

 

« Kennedy - Une vie en clair-obscur » de Thomas Snégaroff – Ed. Armand Colin

SNEGAROFF KENNEDYLa vie de John Fitzgerald Kennedy n'a été qu'ombres et lumières ; des lumières d'un incroyable éclat et des ombres d'une noirceur inquiétante, comme autant de signes d'une destinée tragique. Véritable caméléon, JFK aura toute sa vie admirablement joué le rôle que d'autres lui ont attribué, et en premier lieu son père. Un père à l'ambition dévorante qui, tel un démiurge, façonne les garçons du clan en hommes de pouvoir.
Mais JFK n'est pas qu'une simple marionnette, il est doté d'une grande intelligence et d'un charisme hors du commun, rien ni personne ne lui résiste, surtout pas les femmes. Il transforme le médiocre en excellence, un corps malade en un corps triomphant.Grâce à de nouveaux éléments peu connus du public français et refusant tout autant l'idolâtrie que le sensationnalisme.

 

« Dallas - Une journée particulière » de Christian de Metter et Patrick Jeudy – Ed. Casterman

DALLAS BDDallas, Texas, le 22 novembre 1963. Le temps est beau et doux. La foule se presse sur le parcours du cortège de John et Jackie Kennedy, radieux dans leur rôle de président et de première dame. C'est une journée particulière, comme seul l'Amérique sait les mettre en scène.

 

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Coups de coeur des libraires: Valérie expert
commenter cet article

commentaires